Que faire face à la réapparition de la gastro-entérite ?

, modifié à
  • A
  • A
La gastro-entérite se transmet essentiellement par les mains. 3:01
La gastro-entérite se transmet essentiellement par les mains. © Pixabay
Partagez sur :
Avec les gestes barrières, il y a eu beaucoup moins d’épidémies virales. Pourtant, les gastro-entérites refont leur apparition. Le médecin et chroniqueur d'Europe 1, Jimmy Mohamed vous livre ses conseils face à cette épidémie.

Avec les gestes barrières qui se sont imposés avec l'épidémie de Covid-19, les médecins observent moins de rhinopharyngites, quasiment pas de bronchite, ni de bronchiolite et l’épidémie de grippe n'a pas encore fait son apparition. En revanche, ils constatent actuellement une vague de gastro-entérite chez les enfants et chez les adultes. Comment expliquer la réapparition de la gastro-entérite malgré le port du masque et l'abandon des poignées de main ? Le docteur Jimmy Mohamed vous explique tout sur Europe 1.

Présente à la surface des objets

On oublie souvent que la gastro-entérite se transmet essentiellement par les mains. Il en existe de plusieurs types, comme le rotavirus, qui donne de petite épidémie chez les enfants, mais surtout le norovirus qui est extrêmement résistant. Il peut survivre à des températures extrêmes allant de -20 degrés à +65 degrés, résiste à des combinaisons de chlore assez importantes et va rester dans l’environnement pendant deux à trois semaines.

Sur un bouton de chasse-d’eau, sur la lunette des toilettes, sur la poignée d'une porte, le robinet, les aliments ou même un stylo que l'on se passe entre collègues, le virus est présent sur la surface des objets. Si l'on n’a pas désinfecté ou si l’on ne s’est pas lavé les mains, on risque de l'attraper. Pour ne rien arranger, la gastro-entérite n’est pas une maladie immunisante : après l'avoir contracté, on peut l’éviter pendant quelques temps mais elle peut réapparaître après quelques semaines ou quelques mois.

Quelques réflexes pour traiter une la gastro-entérite

Dans un contexte où l'attention est focalisée sur le coronavirus, les gens ne savent plus traiter une gastro-entérite. Le principal risque est la déshydratation qui va toucher essentiellement des personnes avec des âges extrêmes : les nourrissons et les personnes âgées. Il ne faut donc pas hésiter à boire et à consulter son médecin traitant en cas de doute.

Concernant l'alimentation, il ne faut surtout pas prendre de soda puisque ces derniers sont trop sucrés : vous allez uriner et donc perdre de l’eau. Il est préférable d'opter pour un bouillon, du riz, des bananes (riches en potassium) et des carottes. Les yaourts seront quant à eux utile pour reformer la flore digestive, une fois guéri. Bien-sûr, n'oubliez pas de vous lavez les mains pour éviter ces petites infections virales !

Europe 1
Par Jimmy Mohamed