"Ça ratatine" : malade du Covid-19, Jean-Luc Reichmann appelle les Français à se faire vacciner

  • A
  • A
Jean-Luc Reichmann 1:47
Jean-Luc Reichmann, malade du Covid-19, est à l'isolement depuis 4 semaines © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Invité en distanciel de "Culture Médias" pour le lancement de la 8e saison de "Léo Matteï, brigade des mineurs", l'animateur télé et acteur Jean-Luc Reichmann est revenu au micro de Philippe Vandel sur son état de santé, mis à mal depuis 2 semaines par le Covid-19. Il incite les Français à aller se faire vacciner.
INTERVIEW

Il est de retour dans la série de TF1 Léo Matteï, brigade des mineurs. Mais c'est depuis chez lui et par téléphone que Jean-Luc Reichmann est forcé d'en faire la promotion. Atteint du Covid-19 et à l'isolement depuis déjà deux semaines et pour encore deux semaines, l'animateur télé et acteur est l'invité de Philippe Vandel dans l'émission Culture Médias, jeudi. Il revient, à distance donc, sur son état de santé et enjoint tous les Français à se faire vacciner dès qu'ils entrent dans les critères d'autorisation. "Ça vous met carrément par terre. Moi, ça fait deux semaines que je suis par terre", explique-t-il. "Je commence seulement maintenant à remonter un petit peu la pente."

Jean-Luc Reichmann précise ensuite dans quel état l'a mis le Covid-19. "Vous confondez le jour et la nuit, vous n'avez plus du tout de force, aucune force, vous n'avez plus le goût à manger. Vous n'avez plus aucune motivation", observe-t-il. "Effectivement, quand je dis que ça ratatine, c'est que, à un moment, quand vous confondez les goûts, quand vous n'avez plus l'odorat, c'est très difficile."

"Il faut se faire vacciner"

Rappelant l'importance d'être prudent et d'appliquer les gestes barrières, Jean-Luc Reichmann ajoute que cela ne suffit pas toujours. "Ça peut vous prendre comme ça, au détour d'un coup de fil de l'école qui vous demande de venir chercher votre enfant parce qu'il est positif", raconte-t-il. "Nous avons pris toutes les précautions possibles et imaginables sur tous les tournages et à la maison."

L'animateur télé espère que son cas peut permettre aux Français de ne pas hésiter à se faire vacciner. "Il faut juste prendre conscience que c'est important ce qui se passe, et qu'il faut se faire vacciner. Je n'étais pas encore dans la tranche d'âge autorisée, malheureusement. Mais j'aurais bien aimé me faire vacciner avant de tomber malade", regrette-t-il. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé plus tard dans la journée que plus de 10 millions de Français avaient reçu au moins une dose de vaccin.

Europe 1
Par Alexis Patri