Le régulateur européen des médicaments valide le vaccin Pfizer-BioNTech pour l'UE

, modifié à
  • A
  • A
Vaccin Vaccins
La vaccination pourra débuter dans moins d'une semaine dans l'Union européenne. © AFP
Partagez sur :
L'Agence européenne du médicament a donné son feu vert, lundi après-midi, à la vaccination contre le Covid-19, ouvrant la voie à l'injection des premières doses avant la fin de l'année 2020. Sur Europe 1, lundi matin, Olivier Véran a indiqué que lundi 28 décembre, la France aura débuté la vaccination.

L'Agence européenne du médicament a autorisé lundi le vaccin Pfizer-BioNTech, ouvrant la voie à un possible début des vaccinations dans l'Union européenne avant la fin de l'année. "Je suis ravie d'annoncer que le comité scientifique de l'AEM s'est réuni aujourd'hui et s'est montré favorable à une autorisation de mise sur le marché conditionnelle dans l'UE pour le vaccin développé par Pfizer et BioNTech" contre le Covid-19, a déclaré la directrice générale de l'AEM, Emer Cooke, au cours d'une conférence de presse en ligne.

"Notre avis scientifique ouvre la voie à la première autorisation de mise sur le marché dans l'UE", a-t-elle affirmé, précisant que l'autorisation doit couvrir l'ensemble des 27 Etats membres de l'Union européenne. "C'est un pas en avant important dans la lutte contre cette pandémie à l'origine de souffrances et d'épreuves", a-t-elle déclaré. "Il s'agit vraiment d'une réussite scientifique historique, en moins d'un an, un vaccin aura été développé et autorisé contre cette maladie."

Pas de preuve d'une non-efficacité sur la variante

Les appels à une action rapide s'étaient multipliés après que le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont accordé une autorisation d'urgence au vaccin Pfizer-BioNTech, développé par le géant américain Pfizer et l'entreprise allemande BioNTech.

L'Agence européenne du médicament a aussi indiqué qu'il n'existait à ce jour aucune preuve que le vaccin Pfizer ne soit pas efficace contre la nouvelle variante du virus, qui a poussé l'Europe à se confiner face au Royaume-Uni, où cette souche circule très activement. "Pour le moment, il n'existe aucune preuve suggérant que ce vaccin ne soit pas efficace contre la nouvelle variante", a déclaré la directrice générale de l'Agence européenne des médicaments, Emer Cooke, lors d'une conférence de presse au cours de laquelle elle a annoncé la validation du vaccin.