Est-ce possible de maigrir sans faire de régime et en se faisant plaisir ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le docteur nutritionniste Arnaud Cocau préconise d’arrêter les régimes et de "lâcher du lest" pour maigrir. Une méthode originale qu’il explique mercredi dans Sans Rendez-vous, sur Europe 1.
INTERVIEW

Vous cherchez à perdre du poids pour cette rentrée ? Le docteur nutritionniste Arnaud Cocau, invité mercredi de Sans rendez-vous sur Europe 1, a peut-être une solution pour vous : ne pas faire de régime. En effet, le médecin préconise, à l’inverse de beaucoup de ses confrères, de "lâcher du lest et de manger en paix" pour maigrir. Il explique cette méthode originale sur Europe 1.

Vous dites, à l’inverse de beaucoup de régimes, que pour maigrir il faut "lâcher du lest et manger en paix". C’est un peu bizarre non ?  

"Non, il faut se lâcher, car 95% des régimes sont des échecs sur trois ans. Il y a toutes sortes de techniques pour maigrir. Il y a même des patients qui se faisaient livrer des "vers solitaires" pour maigrir. Je n’aborde pas que la thématique du poids, je fais passer des tests à mes patients pour mieux les connaître. L’alimentation peut être le pansement pour calfeutrer tout ce qui ne va pas, comme par exemple le fait de ne pas se sentir bien, d’être stressé, de travailler en horaires décalés… etc Il y a surtout beaucoup de personnes en restriction, c’est-à-dire qu’ils enchaînent les régimes et mangent trop peu."

A quoi servent les tests que vous faites réaliser à vos patients ?

"Je préfère travailler en équipe, donc ensuite je les oriente. Il ne faut pas scinder le psychisme du corps. Je travaille donc avec des psychiatres, et on essaye d’ajuster le patient. Le patient va pouvoir parler de son comportement. La plupart du temps, les patients savent ce qu’ils doivent et ne doivent pas manger. Mais ils mangent mal, c’est-à-dire à n’importe quelle heure ou debout, ou pas assez. Il faut leur dire de se calmer, de prendre du temps pour manger, d’arrêter les écrans pour manger en pleine conscience."

Vous dites que c’est à cause de tous les régimes, type Dukan etc, que nous sommes de plus en plus gros.

"Ce n’est pas moi qui le dis, des études l’ont montré. Il y a quelques années un rapport de l’ANSES (agence de sécurité de l’alimentation) a tapé sur les doigts des nutritionnistes ou pseudo-nutritionnistes qui disaient avoir trouvé le régime miracle. Il est compliqué de maintenir la perte de poids au long cours, surtout quand on prend de l’âge. Je demande à mes patients de lister les régimes qu’ils ont fait, et d’écrire à chaque fois le poids qu’ils font. Encore hier, une patiente est venue me voir et me dit qu’elle a fait un régime type "soupe aux choux", et que ça a marché. Mais si ça avait marché, elle n’aurait pas été devant moi !"

Pourquoi les régimes font grossir ?

"Les régimes perturbent les commandes centrales. On a des systèmes de régulation dans le cerveau, dans l’hypothalamus, qui nous permet de garder notre poids d’équilibre. A force d’empiler les régimes, ce poids d’équilibre est complètement perturbé.  Des gens n’ont donc plus aucune notion de poids stable. Il faut parfois s’appuyer sur des techniques, notamment des scanners, pour déterminer le pourcentage de masse grasse. Il y a des gens, à force de faire des régimes, qui ne brûlent pratiquement plus rien. J’ai des patients qui ont un métabolisme de base à 800 calories. C’est-à-dire que quand ils ouvrent la bouche, ils grossissent (sic).

Votre méthode c’est donc un non-régime ?

"Oui, c’est le non-régime, parce que je pense qu’on a été très nocifs pendant des années. Il n’y a aucun médicament pour faire perdre du poids, donc n’allez pas sur internet pour tenter de trouver la pilule miracle. Les régimes ne marchent pas parce qu’il y a plein de facteurs. Quand vous grossissez, même les organes grossissent, donc tout l’organisme grossit de l’intérieur.

Quand j’hospitalise des patients, certains me disent que je leur donne trop à manger et qu’ils n’arriveront pas à finir leur assiette. Puis au bout d’une semaine, quelques patients me disent : ‘je me rends compte que je ne mangeais pas assez, et maintenant j’ai réussi à perdre’."

Quels sont vos conseils pour perdre du poids ?

"J’ai vu par exemple un patient qui mangeait beaucoup et trop rapidement. Je lui ai donc dit d’acheter des assiettes plus petites, et de bien mâcher. Rien qu’en faisant ça, il est revenu un an plus tard pour me remercier : il avait perdu 20 kilos. Il faut que les portions soient adaptées en fonction de l’âge, du poids, de la taille. Si une femme qui fait 1 mètre 55 mange autant que son mari qui fait 1 mètre 80 et qui est maçon, il y a un problème.

Il faut également bien mâcher. Des études ont montré que la mastication permet de broyer les particules et de renseigner en temps réel le tube digestif de l’arrivée des aliments. Et une fois que les besoins sont remplis, vous arrêtez naturellement de manger. Un autre conseil est de retirer les emballages, par exemple des tablettes de chocolat. Rien que le fait d’enlever les aliments (gâteaux, chocolat …) et de les mettre dans des boîtes métalliques fait que vous en mangez moins."

Quels aliments préconisez-vous ?

"Il faut revenir à une alimentation plus "flexitariène", c’est-à-dire manger de tout, mais moins de viande. Vous pouvez manger un peu de poisson, de viande rouge, de volaille, et des légumineuses. Si vous n’avez pas le budget pour acheter du bio, ne vous focalisez pas dessus."