Covid-19 : un vétérinaire intègre pour la première fois le Conseil scientifique

  • A
  • A
Coronavirus 0:59
Quatre nouveaux membres ont intégré le Conseil scientifique chargé d'élaborer des stratégies de lutte contre le Covid-19 (Illustration). © CESAR MANSO / AFP
Partagez sur :
Quatre nouveaux membres ont intégré mercredi le Conseil scientifique chargé d'élaborer des stratégies de lutte contre le Covid-19 et ses nouveaux variants. Une infectiologue, une pédopsychiatre, un gériatre et... un vétérinaire. Avec pour objectif de renforcer l'approche pluridisciplinaire et globale du conseil.

Alors que la vigilance reste de mise autour de l'épidémie de Covid-19 en France, quatre nouveaux membres ont été nommés mercredi pour renforcer le Conseil scientifique et aider à élaborer la stratégie du gouvernement. Parmi eux, un vétérinaire, Thierry Lefrançois, "spécialiste des approches intégrées et des réseaux de santé au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement", selon un communiqué du ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation. Il devrait notamment apporter une autre vision des coronavirus, bien connus chez les animaux.

S'inspirer des coronavirus chez les animaux

"Quand on se pose des questions sur la transmission du virus et sur la façon de gérer cette épidémie, c'est intéressant d'avoir quelqu'un qui va pouvoir apporter sa propre perspective et faire le lien avec des spécialistes différents", a-t-il expliqué sur Europe 1.

Il s'agit en effet pour le vétérinaire d'apporter une expertise différente, et de permettre de développer l'approche interdisciplinaire voulue par le gouvernement. "L'objectif est de pouvoir faire le lien avec des spécialistes des coronavirus chez les animaux ou des spécialistes de la gestion de crise dans le domaine santé/animal. Et ce système va permettre d'augmenter notre efficacité pour chercher des réponses", a poursuivi Thierry Lefrançois, qui a également noté que "le ministère de la Culture a peut-être été confronté à plus de crise à travers l'Histoire que le ministère de la Santé". 

"Interdépendance entre l'animal, l'humain et les écosystèmes"

Une nomination soutenue et saluée mercredi sur Twitter par le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie. "Les dernières décennies ont été marquées par des crises sanitaires qui ont souvent mis en évidence l'interdépendance entre l'animal, l'humain et les écosystèmes", a commenté le ministre dans un communiqué.

L'idée de la présence d'un vétérinaire au sein de ce conseil avait initialement été soulevée par le député LREM Loïc Dombreval, qui avait envoyé en novembre dernier une lettre en ce sens au chef de l'Etat, réclamant que les vétérinaires soient consultés au même titre les médecins pour lutter contre le Covid-19.

Les trois autres médecins à intégrer le Conseil scientifique sont une infectiologue, Catherine Chirouze, une pédopsychiatre, Angèle Consoli, et le président de la Société française de gériatrie, Olivier Guérin.

Europe 1
Par Mathieu Charrier, édité par Manon Fossat