Test salivaire enfant 1:39
  • Copié
Louise Sallé, édité par Solène Delinger
Davantage supportés par les enfants que les tests PCR et antigéniques, les tests salivaires ont disparu des écoles depuis la rentrée de janvier. Le ministère de l'Education nationale a en effet suspendu les campagnes de tests salivaires parce que leurs résultats nécessitaient d'être analysés dans les laboratoires, en ce moment totalement débordés.

Face au protocole sanitaire qui vient d'être allégé dans les écoles, les parents se posent une question : où sont passés les tests salivaires ? Davantage supportés par les enfants, ces tests ont pourtant disparu des écoles depuis la rentrée de janvier. Le ministère de l'Education nationale a suspendu les campagnes de tests salivaires parce que leurs résultats nécessitaient d'être analysés dans les laboratoires, en ce moment totalement débordés

Les tests salivaires sont des tests PCR

"Les tests salivaires, ce sont des tests PCR. C'est exactement le même matériel que celui qu'on utilise quand on fait un test PCR classique en nasopharyngé. Par contre, les autotests et les tests antigéniques ne peuvent pas se réaliser sur de la salive", explique Lionel Barrand, président du syndicat des biologistes médicaux, sur Europe 1. 

Une "séance de torture"

Les parents d’élèves demandent à réintroduire ces tests PCR et salivaires dans les écoles parce qu’ils sont davantage supportés par les enfants. "On ne sait pas si on fait bien ou pas bien. Les enfants ont mal. Ils ne sont pas du tout à l'aise avec ça. Moi non plus. Manifestement, c'est douloureux. Ça devient un peu une séance de torture le matin avant d'arriver à l'école. Je trouve vraiment excessif de leur faire subir ça", témoigne Lisa, mère de jumeaux en classe de CE1, en Seine-Saint-Denis. 

La fédération des parents d’élèves a placé, en haut de ses revendications pour la journée de grève de demain , la reprise des tests salivaires à l’école.