Coronavirus : à partir de quel âge faut-il faire tester son enfant ?

, modifié à
  • A
  • A
PCR
Pour les enfants en bas âge, le test nasopharyngé est généralement douloureux. © PRAKASH MATHEMA / AFP
Partagez sur :
Le test nasal de détection du coronavirus (PCR) reste douloureux pour les enfants en bas âge. Même si le virus est généralement peu dangereux chez les très jeunes patients, le médecin Jimmy Mohamed précise au micro d'Europe 1 les situations pour lesquelles il s'impose.

Nez qui coule, toux sèche, fièvre, trouble digestif… En cette période de crise sanitaire, et alors que le nombre de cas testés positifs au coronavirus s’envole chaque jour depuis plusieurs semaines, les parents peuvent avoir tôt fait de s’inquiéter de la santé de leur enfant devant certains symptômes. Au micro d’Europe Matin, le docteur Jimmy Mohamed, notre consultant santé, rappelle que les enfants en bas âge sont peu concernés par le risque de transmission. Il détaille toutefois les différents cas de figure auxquels peuvent être confrontés les parents.

À partir de quel âge peut-on faire passer à son enfant un test nasopharyngé ?

Avant six ans, cette situation doit rester exceptionnelle, selon les recommandations de la Société française de pédiatrie. Il y a énormément d'infections virales, mais la transmission du Covid entre les enfants reste très faible. Raison pour laquelle, si jamais votre enfant a le nez qui coule ou qu’il tousse sans avoir de température, il n'y a aucune raison de l'isoler, de le sortir de la collectivité, ni même de faire un test PCR.

Dans quel cas un test PCR s’impose-t-il ?

Si votre enfant commence à avoir de la fièvre, s'il tousse avec de la fièvre, ou si jamais il a la diarrhée, allez voir rapidement un docteur. Mais encore une fois, il n’est pas nécessaire de faire un test PCR. Attendez plutôt l’avis du professionnel de santé. Un test sera prescrit seulement s'il y a des signes de gravité, si jamais il y a eu un contact avéré avec des enfants ou des personnes qui ont été testés positives au Covid, ou encore si jamais il y a des personnes fragiles à la maison, et ce à des fins de prévention.

Et si mon enfant a plus de six ans ?

La situation est en revanche un peu plus compliquée si votre enfant a plus de six ans, qu’il tousse avec ou sans fièvre. Si jamais il y a des signes digestifs, comme de la diarrhée, il faut voir un docteur dans les 48 heures. Si ce n'est pas possible, il vaut mieux l’emmener faire un test PCR. Si vous pouvez voir un docteur dans les 48 heures, deux cas de figure se présentent. Soit le médecin pose un diagnostic évident : votre enfant a une angine bactérienne ou une otite, par exemple, et dans ce cas il ne faut pas faire de test PCR. Soit il s’agit d’un rhume ou d’une une espèce de bronchite, et là il y a de fortes chances que votre médecin demande qu’un test soit pratiqué.

Il faut toutefois savoir que le test, même après six ans, reste difficile. Le prélèvement est douloureux pour les plus petits, et se passe souvent avec des pleurs. On espère donc voir arriver rapidement les tests salivaires, qui devraient vraiment changer la donne dans cette lutte contre l'épidémie.

Que faire si mon enfant est testé positif ?

Si jamais votre enfant est testé positif au Covid, il faudra attendre sept jours avant de le laisser retourner en collectivité. Vous n'avez pas besoin de certificat médical disant qu'il est apte à retourner en collectivité. Il n'y a pas besoin non plus de faire de tests de contrôle.

Europe 1
Par Jimmy Mohamed