Allergies alimentaires : près de la moitié des adultes qui pensent être concernés ne le sont pas

  • A
  • A
Les chercheurs recommandent notamment de faire des tests de confirmation. © TIMOTHY HIATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Selon une étude américaine publiée vendredi, un peu moins de la moitié des personnes se déclarant allergiques à des aliments ne le sont pas en réalité.

Et si finalement, vous n'étiez pas allergique ? D'après une étude publiée vendredi dans la revue JAMA New Open, et repérée par 20 Minutes, près de la moitié des adultes qui pensent souffrir d'une allergie alimentaire sont dans l'erreur.

Les chercheurs recommandent de faire des tests de confirmation. En effet, si 19% des 40.000 Américains qui ont participé à l'enquête ont déclaré être allergiques, seuls 10,8 % l'étaient vraiment. "Il est crucial que les adultes qui pensent souffrir d’une allergie alimentaire fassent des tests de confirmation et reçoivent des conseils pour s’assurer qu’ils n’évitent pas inutilement certains aliments", soulignent ainsi les chercheurs.

Les mollusques et crustacés en tête de classement. Les principales allergies sont celles aux mollusques et crustacés (2,9%), suivies de celles au lait (1,9%), aux arachides (1,8%), aux noix (1,2%) et au poisson (0,9 %), relève enfin l'étude.