Tourcoing : Édouard Philippe aux côtés de Gérald Darmanin aux obsèques du maire Didier Droart

, modifié à
  • A
  • A
Gérald Darmanin était à Tourcoing samedi pour assister aux obsèques du maire de la ville mort jeudi dernier. (Photo d'archives) © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics et ancien maire de Tourcoing, a assisté aux obsèques du maire en exercice Didier Droart samedi accompagné du Premier ministre Édouard Philippe.

Le Premier ministre Édouard Philippe a assisté samedi matin à Tourcoing aux obsèques du maire gaulliste de la ville, Didier Droart, très proche du ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin.

Des présences et des retards remarqués

Laurent Wauquiez est arrivé à la fin de la cérémonie religieuse. Lui aussi attendu à la cérémonie religieuse en l'église Saint-Christophe, Laurent Wauquiez, président des Républicains - ancien parti de Gérald Darmanin avant qu'il ne rejoigne La République en marche -, était absent au début des funérailles.

Le TGV qu'il a emprunté pour venir de Paris à Lille "a été bloqué un moment" durant le trajet, a indiqué l'entourage du président de LR. Laurent Wauquiez n'est arrivé dans l'église qu'à la fin de la cérémonie célébrée par l'archevêque de Lille, Monseigneur Laurent Ulrich.

Plusieurs personnalités de tous bords présentes. Outre Édouard Philippe et Gérald Darmanin, de nombreux responsables politiques régionaux ont assisté aux obsèques, dans une église comble, dont le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand (ex-LR), très proche de Gérald Darmanin, et la maire PS de Lille Martine Aubry. Le ministre chargé des Collectivités territoriales Sébastien Lecornu et le préfet des Hauts-de-France étaient également présents. 

En raison de l'affluence, la cérémonie était également retransmise sur écran géant, sur le parvis de l'église où étaient regroupés de nombreux Tourquennois.

Un discours de Gérald Darmanin

"L'inébranlable courage de ce petit monsieur". Didier Droart est décédé le 24 janvier à 71 ans des suites d'un cancer. Proche parmi les proches de Gérald Darmanin, il lui avait succédé à la mairie de Tourcoing en septembre 2017 après l'entrée de ce dernier au gouvernement. Seul responsable politique à prendre la parole, Gérald Darmanin a salué en Didier Droart "un homme attentif, simple, adepte du second degré", et loué "l'inébranlable courage de ce petit monsieur" que les "forces de l'esprit avaient aidé à lutter" contre la maladie.

Depuis l'annonce du décès de Didier Droart, tous les regards sont tournés vers Gérald Darmanin qui a déclaré à plusieurs reprises vouloir se présenter à nouveau à la tête de sa ville aux municipales de mars 2020 et qui pourrait décider de quitter le gouvernement pour reprendre prématurément les rênes de Tourcoing.

L'Élysée voudrait le garder à Bercy. Gérald Darmanin, qui a aussi des visées sur la métropole lilloise, a indiqué mercredi qu'il ferait connaître "en début de semaine prochaine" sa décision. "Chacun sait que je suis très attaché à ma commune mais chacun sait aussi que c'est une responsabilité particulière d'être ministre", a-t-il dit.

Le couple exécutif espère vivement que Gérald Darmanin restera au gouvernement. "Emmanuel Macron fait tout pour le garder, il ne peut pas se permettre qu'il s'en aille. Ça voudrait vraiment dire que la magie Macron n'opère plus", a déclaré un ténor de la droite.

L'Élysée a fait savoir vendredi que l'exécutif excluait d'autoriser un ministre à cumuler sa fonction avec un mandat de maire, coupant ainsi court aux spéculations dans les médias concernant un possible cumul Bercy-Tourcoing pour Gérald Darmanin. Un cumul que le ministre n'a lui-même pas demandé, selon une source gouvernementale.