Sondage : Macron et Philippe repartent à la hausse

  • A
  • A
Emmanuel Macron et Edouard Philippe remontent dans les sondages.
Emmanuel Macron et Edouard Philippe remontent dans les sondages. © LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :
Le président de la République et son Premier ministre gagnent respectivement 5 et 7 points, selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé mardi. 

La confiance des Français en Emmanuel Macron (+5) et Édouard Philippe (+7) repart à la hausse début janvier après l'effondrement du mois précédent, et en pleine crise des "gilets jaunes", selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé mardi.

Le RN est le parti qui incarne le mieux l'opposition. Pour la première fois depuis le début du quinquennat, le Rassemblement national (ex-FN, +2) est par ailleurs le parti qui incarne le mieux l'opposition aux yeux des Français, devant La France Insoumise (-4).

Avec 28% des personnes interrogées qui approuvent son action, le chef de l'État refait l'essentiel du chemin perdu depuis le début de la crise des "gilets jaunes", selon cette enquête pour Paris Match et Sud Radio. Plus de sept Français sur dix (72%, -4) jugent cependant négativement son action. Dans aucun domaine, Emmanuel Macron n'obtient l'approbation d'une majorité de Français et 30% (+6) seulement pensent qu'il mène "une bonne politique économique".

66% des sondés jugent négativement l'action d'Édouard Philippe. La côte d'approbation d'Édouard Philippe se redresse également, avec 33% (+7) d'opinions positives, mais deux Français sur trois (66%, -7) jugent toujours négativement son action. Le Premier ministre se rapproche également de son niveau d'avant le mouvement des "gilets jaunes" et 40% (+2) pensent qu'il "dirige bien l'action du gouvernement".

La France insoumise chute. Si le RN semble tirer profit de la crise pour s'affirmer comme la formation qui "incarne le mieux l'opposition" au chef de l'État (35%, +2), il poursuit surtout une progression entamée durant l'été (+13 points en cinq mois). Parallèlement, LFI a chuté de 12 points en quatre mois, à 30%, et se voit reléguer au second rang, devant Les Républicains à 23%.

Enquête réalisée en ligne du 3 au 4 janvier auprès de 1.014 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.