Richard Ferrand : remanier le gouvernement "ne saute pas aux yeux"

  • A
  • A
Richard Ferrand ne voit pas la nécessité de remanier l'équipe exécutive.
Richard Ferrand ne voit pas la nécessité de remanier l'équipe exécutive. © DOMINIQUE FAGET / AFP
Partagez sur :
Le président de l'Assemblée nationale s'exprime dimanche dans le "JDD" et estime que l'exécutif est "une bonne équipe" avec "un très bon capitaine", Edouard Philippe.

Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Voilà ce que pense, en substance, Richard Ferrand du gouvernement. "Nous avons une bonne équipe, un très bon capitaine avec Edouard Philippe et de gros chantiers devant nous", souligne le président de l'Assemblée nationale dans le Journal du dimanche cette semaine. "La majorité parlementaire est à l'aise sur ce qui se fait." Selon lui, la nécessité de remanier le gouvernement à la rentrée "ne saute pas aux yeux". 

Les accusations contre Rugy, "une brutalité insupportable"

Interrogé sur l'affaire qui a conduit à la démission du ministre de la Transition écologique François de Rugy, Richard Ferrand considère que la "pression qui s'installe à partir d'accusations crée des situations intenables". "Ce n'est pas une avancée démocratique, mais une brutalité insupportable", ajoute celui qui était aussi visé par une enquête dans l'affaire des mutuelles de Bretagne lorsqu'il a été nommé ministre de la Cohésion des Territoires, en mai 2017. Dès le mois de juin, il avait été exfiltré à la présidence du groupe LREM de l'Assemblée nationale.

À la question "la gestion de l'Assemblée est-elle donc irréprochable", Richard Ferrand répond que tout est "toujours perfectible", en soulignant toutefois que "depuis 2008, le budget n'a pas augmenté d'un euro". "L'Assemblée coûte 1,20 euro par mois et par foyer fiscal, moins qu'ailleurs en Europe", insiste-t-il.