Retraites : deux députés LREM s’inquiètent du coût de la réforme

  • A
  • A
Deux députés LREM s'inquiètent du coût de la réforme des retraites. 1:33
Deux députés LREM s'inquiètent du coût de la réforme des retraites. © Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :
Deux députés LREM de la commission des Finances, Emilie Cariou et Laurent Saint-Martin, ont adressé une lettre au Premier ministre. Ils s’interrogent sur le coût de la réforme des retraites, notamment des mesures de compensation.

La majorité continue de tanguer. Quelques jours après la polémique sur le congé pour deuil d’enfant, deux députés LREM ont émis des doutes sur la réforme des retraites. Emilie Cariou et Laurent Saint-Martin, membres de la commission des Finances de l’Assemblée, ont soulevé des questions restées sans réponses, notamment sur le coût de la réforme.  

"Rien n'est clair" 

"Rien n’est clair", a estimé Emilie Cariou, interrogée par Le Monde. La députée a signé, avec son collègue de la majorité Laurent Saint-Martin, une lettre adressée mardi à Édouard Philippe. A l’intérieur, ces deux piliers de la commission des finances demandent des réponses sur les impacts budgétaires du projet de loi. Au total, une quinzaine de questions techniques mais centrales autour des mesures de compensations.

Ils s’interrogent notamment sur les augmentations de salaire des enseignants et des chercheurs ou sur les baisses de CSG pour les avocats, ou encore les répercussions sur les comptes de la Sécurité sociale. "Rien qu'avec les questions de cette lettre, on est sûrement déjà sur un paquet de milliards", estiment ces deux députés. "Nous avons besoin des chiffres de l'économie globale de la réforme", réclament-ils à Edouard Philippe.

Ils espèrent des réponses avant lundi

L'opposition, qui réclame également des chiffres, s'amuse de ce petit coup de pression de marcheurs à l'encontre du Premier Ministre. "On évoquait le pilotage financier, mais en termes de pilotage ça commence à branler dans le manche dans la majorité, pardonnez moi l’expression. On vient d’apprendre que deux piliers de la commission des finances ont écrit une lettre au Premier ministre pour juger de la faisabilité financière du projet de loi", a réagi le socialiste Régis Juanico, lors de la commission spéciale à l’Assemblée nationale.

Emilie Cariou et Laurent Saint-Martin espèrent des réponses du Premier ministre avant lundi, jour de l'arrivée du projet de loi en séance publique.