Quel bilan économique pour Emmanuel Macron, un an après son arrivée à l'Elysée ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le chef de l'Etat bénéficie d'un environnement favorable avec le retour de la croissance. Certaines mesures ont été votées sous François Hollande. 

Quel bilan économique pour le chef de l'Etat, un an après son arrivée à l'Elysée ? Les perspectives de croissance ont été revues à la hausse pour cette année, et l'an prochain, avec respectivement 2 % et 1,9 %. Même chose du côté du chômage avec une baisse de 33.000 demandeurs d'emplois  au premier trimestre de cette année, soit une baisse de 1% pour la catégorie A. Mais à quoi sont dûs ces bons indicateurs ? Aux politiques mises en place par Emmanuel Macron ou bien par son prédécesseur ? A la conjoncture internationale ? 

"France is back". En janvier dernier, à Davos, le chef de l'Etat le claironnait : la France est de retour, "France is back". De fait, il y a eu un effet Macron, notamment à l'international. Les réformes annoncées ou déjà engagées par le gouvernement ont séduit le monde économique. Et la confiance est une donnée importante en économie. Mais concrètement, il est aujourd'hui trop tôt pour dire que les réformes engagées par Emmanuel Macron ont produit leurs effets.

Certaines ne sont d'ailleurs pas encore votées, comme celle de la formation et de l'assurance chômage. Lors d'une interview en octobre dernier, le chef de l'Etat avait avancé un délai d'un an et demi voire deux ans avant de voir les effets pleins et entiers de sa politique.

Environnement économique mondial. Et si la France va mieux aujourd'hui, c'est d'abord parce que l'environnement économique mondial s'est amélioré, aux Etats-Unis et dans la zone euro. La France bénéficie également de taux d'intérêts faibles, ce qui lui permet d'emprunter plus facilement sur les marchés financiers. Néanmoins, Il faut rester prudent car ce premier trimestre marque un certain ralentissement de la croissance, en particulier dans les pays de la zone euro.

Mesures décidées par François Hollande. Il ne faut pas non plus négliger l'impact des mesures décidées par François Hollande, qui n'ont toutefois pas profité à l'ancien Président puisqu'elles n'ont commencé à porter leurs fruits qu'à la fin du dernier quinquennat. Certaines mesures, comme par exemple le CICE  ou bien encore le pacte de responsabilité, ont donné de l'air aux entreprises. 

Lever les freins. Une politique pro-business qu'Emmanuel Macron souhaite amplifier avec la loi présentée par le ministre de l'Economie Bruno le Maire qui doit être votée à la rentrée et qui a pour objectif de lever les freins qui pèsent sur notre économie. Le gouvernement étudie également une nouvelle baisse de cotisations pour les entreprises.