Opération séduction pour Emmanuel Macron auprès des maires à Epernay

  • A
  • A
Partagez sur :
POURQUOI EMMANUEL MACRON PART À LA RECONQUÊTE DES MAIRES - Attendu à Dormans jeudi matin pour assister à la cérémonie en hommage aux combattants des deux batailles de la Marne, Emmanuel Macron participera ensuite au conseil municipal d’Épernay dans l'après-midi. Une nouvelle manière pour le président de la République de se rapprocher des maires et de partir à leur reconquête. Mardi, il avait déjà reçu François Baroin, le président de l'Association des Maires de France, à l'Elysée.
ON DÉCRYPTE

Emmanuel Macron part à la reconquête des maires. Le président participera jeudi après-midi au conseil municipal d’Épernay (Marne), après avoir assisté à la cérémonie en hommage aux combattants des deux batailles de la Marne. Une opération séduction pour le chef de l'état, après avoir reçu mercredi François Baroin, le président de l'Association des Maires de France à l'Elysée, avant de prononcer un discours devant le Congrès des Maires la semaine prochaine. 

Après les avoir parfois écartés en début de quinquennat, les maires deviennent un rouage important de l’acte II du président Macron. Un enjeu pour la stabilité politique du pays. Un ministre de droite appelle à l’humilité : "Les maires sont toujours en première ligne. On leur doit tous quelque chose".

"Ce sont les élus locaux qui ont aidé le Président à reconquérir les rond-points"

Un conseiller du président expliquait en une phrase la stratégie de l'Elysée vis-à-vis des maires, un an après le début de la crise des "gilets jaunes" : "Ce sont les élus locaux qui ont aidé le président à reconquérir les rond-points". Les grands débats ont d'ailleurs permis de réhabiliter le chef de l'Etat glisse un membre du palais : "C’était une alliance très républicaine. Un mano à mano entre le président et les maires".

A quelques mois des municipales, Emmanuel Macron va donc tenter de raviver cette dynamique envers les élus locaux. "Il doit continuer à se rapprocher des maires", explique un sénateur En Marche!. "Il faut qu’on rassure les maires sur les sujets financiers", rajoute un ministre. 

Le 20 novembre prochain, le président de la République recevra le congrès des maires à l'Elysée. 

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot, édité par Thomas Vichard