Olivier Véran reconnaît "un manque de clarté dans l'explication de la campagne vaccinale"

, modifié à
  • A
  • A
Olivier Véran 1:15
"Je prends personnellement le point là-dessus" a indiqué le ministre de la Santé
Partagez sur :
Invité du Grand Rendez-Vous Europe 1/Cnews/Les Echos, le ministre de la Santé Olivier Véran a reconnu "un manque de clarté dans l'explication de la campagne vaccinale" contre le coronavirus. "Je prends personnellement le point là-dessus" a indiqué le ministre de la Santé.
INTERVIEW

Une lenteur causée par un manque de clarté. Invité du Grand Rendez-Vous Europe 1/Cnews/Les Echos, Olivier Véran a reconnu "un manque de clarté dans la communication et l'explication de la campagne vaccinale" contre le coronavirus. "Je prends personnellement le point là-dessus" a indiqué le ministre de la Santé, alors que la lenteur de la vaccination française a fait l'objet de nombreuses critiques et a agacé jusqu'à Emmanuel Macron.

Un "manque d'expérience par rapport à ce vaccin"

"Nous avons sans doute internalisé l'espèce de défiance générale vis-à-vis des vaccins dont on parlait en permanence sur les plateaux et dans les familles", poursuit le ministre. Mais Olivier Véran attribue également la lenteur des premiers pas de la campagne de vaccination à un "manque d'expérience par rapport à ce vaccin". Une confiance qui est venue "au bout d'une semaine, avec des millions de personnes vaccinées [à travers le monde]. Et les scientifiques eux-mêmes qui nous disaient d'être prudents ont estimé que l'on pouvait accélérer."

Quant à la colère d'Emmanuel Macron qui ne souhaitait pas laisser "une lenteur injustifiée s'installer" dans la campagne, le ministre donne raison au chef de l'État et assure qu'il est lui-même "très à l'aise" avec la demande présidentielle, puisqu'elle est aussi la sienne. 

Europe 1
Par Ugo Pascolo