Second tour des municipales : qui sont les ministres encore en course ?

, modifié à
  • A
  • A
Edouard Philippe est candidat au Havre (photo d'illustration).
Edouard Philippe est candidat au Havre (photo d'illustration). © Christophe Petit Tesson, AFP
Partagez sur :
Quatre ministres ou secrétaires d’Etat seront présents au second tour des élections municipales dimanche : Edouard Philippe, Marlène Schiappa, Gabriel Attal et Agnès Pannier-Runacher. Seront-ils élus ? Europe 1 fait le point sur leur situation.

Ils étaient dix ministres ou secrétaires d’Etat à se présenter au premier tour des municipales le 15 mars dernier, ils ne sont désormais plus que quatre à attendre le second tour qui aura lieu dimanche pour être fixés. Parmi eux, le Premier ministre Edouard Philippe et les secrétaires d'Etat Marlène Schiappa, Gabriel Attal et Agnès Pannier-Runacher.

Tous les deux têtes de liste, Gérard Darmanin (à Tourcoing, Nord) et Franck Riester (à Coulommiers, Seine-et-Marne) ont été élus dès le premier tour, tout comme les co-listiers Geneviève Darrieussecq (à Mont-de-Marsan, Landes), Sébastien Lecornu (à Vernon, Eure) et Marc Fesneau (à Marchenoir, Loir-et-Cher). En revanche, la liste sur laquelle figurait Jean-Baptiste Djebbari à Limoges (Haute-Vienne) ne sera pas au second tour.

Edouard Philippe, au Havre (Seine-Maritime)

Maire du Havre de 2010 à 2017, le Premier ministre est arrivé en tête du premier tour le 15 mars avec 43.89% des voix devant le candidat communiste Jean-Paul Lecoq. Mais le second tour promet d’être serré. Un sondage Ifop-Fiducial réalisé le 11 juin dernier pour le quotidien Paris-Normandie le donne vainqueur le 28 juin prochain, avec peu d’avance (53 % des voix).

S’il est élu, Edouard Philippe prévoit de rester à son poste de chef du gouvernement et confierait donc son fauteuil de maire à Jean-Baptiste Gastinne, qui assure déjà l’intérim depuis 2019. "Si les électeurs me font confiance, je serai de retour au Havre. Au plus tard en mai 2022, mais peut-être beaucoup plus tôt", avait-il déclaré dans les colonnes de Paris-Normandie, le 16 juin.

Gabriel Attal, à Vanves (Hauts-de-Seine)

Conseiller municipal à Vanves depuis 2014, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, également plus jeune membre du gouvernement, figure en deuxième place sur la liste de Séverine Edou. Cette liste est arrivée en deuxième position (23,07 %) derrière le maire sortant Bernard Gauducheau (UDI), favori du second tour.

Marlène Schiappa, à Paris XIVe

La secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations figure en deuxième position sur la liste "Paris ensemble" menée par Éric Azière et arrivée en troisième position avec 15.67% des voix dans le 14e arrondissement de la capitale. Lors du second tour, ce sera une quadrangulaire, Cédric Villani ayant décidé de se maintenir.

Agnès Pannier-Runacher, à Paris XVIe

La secrétaire d’État auprès du ministère de l’Économie et des Finances est en septième position sur la liste menée par Hanna Sebbah, qui a récolté 23.56% des voix au premier tour, derrière la liste de Francis Szpiner. Le candidat Les Républicains est passé proche d’une élection dès le premier tour (47.81%), il sera donc difficile à rattraper dimanche.

Europe 1
Par Léa Leostic