La France a adopté les mesures sanitaires les plus sévères d'Europe

, modifié à
  • A
  • A
1:12
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :
En imposant un confinement à partir de vendredi, la France fait figure de pays le plus strict d'Europe. Mais l'épidémie met l'ensemble du continent sous pression et force l'ensemble des Etats à raffermir leur politique. En Allemagne, un confinement allégé a par exemple été décidé, alors que le cap des 10.000 contaminations par jour est dépassé.
DÉCRYPTAGE

Les mesures annoncées par Emmanuel Macron mercredi soir, destinées à contrer l'épidémie de coronavirus, sont tout simplement les plus dures d'Europe imposées à un pays entier. Seule exception : l'Irlande, qui a adopté des mesures similaires avec une limite de déplacement de 5 kilomètres autour du domicile, mais des écoles toujours ouvertes. Dans les autres pays d'Europe et même si la situation sanitaire est comparable à celle de la France, on ne s'est pas encore résolu à imposer un reconfinement.

En Suisse par exemple, les taux de contamination sont un peu plus élevés mais le gouvernement a seulement annoncé la fermeture des bars à 23 heures et l'interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes.

En Belgique, le pays le plus touché d'Europe avec la République Tchèque, chacun est libre de se déplacer jusqu'à 22 heures, et tous les commerces restent ouverts.

En Espagne, pas de confinement non plus, simplement un couvre-feu et des restrictions géographiques.

Tandis qu'aux Pays-Bas, un exemple de supposée sévérité cité par Emmanuel Macron, il n'y a ni confinement, ni couvre-feu.

Mais cette situation pourrait rapidement évoluer, alors que la vague épidémique accélère en Europe. Ainsi, l'Allemagne s'apprête à instaurer un confinement allégé, avec fermeture des restaurants et des institutions sportives et culturelles, à partir de lundi et pour un mois. Ecoles et commerces qui font respecter la distanciation physique pourront, eux, rester ouverts. "Il faut des mesures strictes et difficiles. Nous devons réduire nos contacts", a ainsi prévenu la chancelière Angela Merkel. En effet, les nouvelles infections ont récemment dépassé les 10 000. Un record de 14 714 a même été atteint samedi.

Europe 1
Par Isabelle Ory et Hélène Kohl, édité par Océane Herrero