Européennes : la victoire du RN est un "échec" pour le gouvernement, selon Bruno Gollsnisch

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité d'Europe 1, l'élu RN a fustigé l'implication d'Emmanuel Macron pendant la campagne électorale, et ses propos contre le parti de Marine Le Pen/
RÉACTION

La dynamique du Rassemblement national ces dernières semaines s'est confirmée. Dimanche soir, lors des élections européennes, la liste du Rassemblement national est arrivé en tête, avec entre 23% à 24,2% des voix, selon les estimations de quatre instituts, devançant celle du parti d'Emmanuel Macron, conduite par Nathalie Loiseau. Pour l'élu européen sortant RN Bruno Gollnisch, invité d'Europe 1, ce résultat est un "échec" pour la majorité et le gouvernement. 

"Le déclin des partis qui se sont succédé au pouvoir"

"On a vu par le passé des présidents s'engager dans des campagnes électorales mais on ne les a jamais vu s'engager pour battre une formation politique d'opposition", a noté ce proche de Jean-Marie Le Pen, alors qu'Emmanuel Macron avait fait du clivage entre les "progressistes" et les "populistes" un axe majeur de sa campagne. 

Pour Bruno Gollnisch, ce résultat est "un échec pour le gouvernement". Et de constater "le déclin des partis qui se sont succédé au pouvoir", et notamment celui de LR, arrivé 4e du scrutin sous la barre des 10%, malgré "la personnalité sympathique de Monsieur Bellamy". Selon l'élu RN, ce phénomène ne peut être expliqué uniquement par un "dégagisme" français, mais constitue un phénomène européen, comme le montrent les faibles scores des conservateurs en Allemagne ou au Royaume-Uni.