En pleine bataille contre le coronavirus, Macron honore de Gaulle

, modifié à
  • A
  • A
Le président de la République rend hommage dimanche à son lointain prédécesseur, à l'occasion des 80 ans de la bataille de Montcornet (photo d'illustration). 1:21
Le président de la République rend hommage dimanche à son lointain prédécesseur, à l'occasion des 80 ans de la bataille de Montcornet (photo d'illustration). © GONZALO FUENTES / POOL / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron se rend dimanche à Montcornet dans l'Aisne, pour y célébrer une défaite, mais une défaite avec panache lors de la bataille de France, celle d'un certain colonel de Gaulle. L’occasion pour le chef de l'Etat d'un premier discours hors Covid depuis plusieurs mois.

Invoquer de Gaulle pour se placer au dessus de la mêlée. Voilà l’exercice auquel va se livrer Emmanuel Macron dimanche à Montcornet dans l'Aisne. Certes, il commémorera une défaite militaire, mais il célébrera surtout une victoire morale, celle de la France qui ne se rend pas, incarnée en ce mois de mai 1940 par le colonel de Gaulle, futur leader de la France Libre.

Faire valoir la force de l'unité nationale

Une cérémonie est prévue à 11 heures, elle s'accompagnera d'un discours en résonance avec la période que nous vivons, même si l’Elysée assure qu’il "ne faut pas s’attendre à un acte de refondation politique". Il n’empêche, alors qu’Emmanuel Macron appelle de ses vœux une forme d’unité nationale en cette période de crise sanitaire déclenchée par le coronavirus, cette commémoration n’a rien d’un hasard. L'un de ses proches l’assume : "Les thèmes du dépassement des partis, de l’unité, du rassemblement ont inspiré Emmanuel Macron".

Ces thèmes éminemment gaulliens n’ont pour l’heure pas réellement trouvé d’écho dans la classe politique de 2020.

Europe 1
Par Hadrien Bect, édité par Romain David