Coronavirus : à Marseille, Nicolas Sarkozy prend la défense de Didier Raoult

, modifié à
  • A
  • A
Nicolas Sarkozy a pris la défense de Didier Raoult. 0:52
Nicolas Sarkozy a pris la défense de Didier Raoult. © AFP
Partagez sur :
Invité du forum des entrepreneurs à Marseille, Nicolas Sarkozy a été interrogé sur la crise sanitaire. Il a pris la défense du professeur Didier Raoult contre ses détracteurs, jugeant qu'il était un "bouc émissaire" de la crise du coronavirus qui a fait "ce qu'il a pu".Coronavirus : à Marseille, Nicolas Sarkozy prend la défense de Didier Raoult

Nicolas Sarkozy a pris vendredi la défense de Didier Raoult, à l'occasion du forum des entrepreneurs qui se tient à Marseille. Il considère que le chercheur, au cœur d'une polémique sur l'utilisation de la chloroquine contre le coronavirus, est un "bouc émissaire" de la crise sanitaire. 

"Chacun a fait comme il a pu, et lui le premier"

"Chaque crise, il faut trouver des boucs émissaires. C'est une maladie française. L'adversaire, c'est le Covid, c'est pas tel ou tel médecin et je pense notamment au professeur Raoult", a dénoncé l'ancien président de la République lors d'une intervention pendant ce forum, devant des entrepreneurs. "Je ne comprends pas pourquoi il y a tant de violence à son endroit. C'est un homme d'une grande qualité qui a fait son possible pour soigner au mieux ses patients, qui a sans doute fait des erreurs comme on en fait tous, moi le premier", considère-t-il.

Nicolas Sarkozy a également visé les détracteurs de Didier Raoult. "J'observe qu'en période de crise, il y a les pseudo-spécialistes qui se précipitent et qui disent du mal de quelqu'un. Il faut un coupable et c'est celui-là. Ça m'a paru déplacé", explique-t-il. "Je n'ai aucune compétence pour dire qui a raison et qui a tort. En tout cas, ce n'était pas le sujet. Chacun a fait comme il a pu, et lui le premier. Le pire risque est celui qui consiste à n'en prendre aucun", conclut-il.

Europe 1
Par Europe 1