Charlotte Girard renonce à copiloter la liste LFI aux européennes

, modifié à
  • A
  • A
Charlotte Girard évoque des "contraintes personnelles".
Charlotte Girard évoque des "contraintes personnelles". © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Charlotte Girard, qui devait mener la liste avec Manuel Bompard, évoque des "contraintes personnelles, familiales et professionnelles".

Charlotte Girard, désignée par la France insoumise pour conduire la liste LFI aux européennes avec Manuel Bompard, a annoncé jeudi qu'elle n'occuperait finalement "pas de place éligible" sur cette liste, en raison de "contraintes personnelles, familiales et professionnelles".

"Je n'occuperai pas de place éligible". "Je n'occuperai pas de place éligible dans la liste de la France insoumise pour les élections européennes", écrit sur Facebook la coresponsable du programme de LFI. "Il m'est apparu que les conditions d'organisation dans lesquelles nous évoluons rendent incompatibles une campagne tout comme un mandat de député européen - au niveau où je voudrais les mener - avec mes contraintes personnelles, familiales et professionnelles", explique-t-elle.

Les militants de LFI ont approuvé en juillet deux listes ordonnancées de 33 hommes et 33 femmes, élaborées par le comité électoral de LFI. Treize autres places devaient être attribuées à des personnalités d'ouverture. Le comité électoral doit publier le 26 novembre sa liste définitive.

 

La question de la liste a déjà suscité des remous en interne. Plusieurs critiques en interne Les listes provisoires publiées cet été ont déjà fait beaucoup parler d'elles, plusieurs Insoumis critiquant la place trop large donnée aux proches de Jean-Luc Mélenchon. L'ex-eurodéputé PS Liêm Hoang-Ngoc avait annoncé début juillet que son mouvement, les "Socialistes Insoumis", suspendait sa "participation à l'espace politique de LFI", jugeant que ses membres n'étaient pas correctement représentés dans ces listes.

La porte-parole Sarah Soilihi avait aussi retiré sa candidature après s'être vu attribuer une place non-éligible. Elle a annoncé la semaine dernière qu'elle rejoignait Générations, le mouvement de Benoît Hamon.

Charlotte Girard ne se "désolidarise aucunement de LFI". Charlotte Girard prend, elle, le soin de préciser qu'elle ne se "désolidarise aucunement de la France insoumise, qui demeure le mouvement politique au sein duquel (elle a) décidé d'agir". Sa décision remonte à plusieurs semaines, ajoute-t-elle.

Selon Manuel Bompard, directeur des campagnes de la France insoumise et membre du comité électoral, Leïla Chaibi ou une personnalité de la société civile, pourrait prendre la place de Charlotte Girard.