Une baisse d'impôt pour environ 15 millions de foyers fiscaux dès janvier 2020

, modifié à
  • A
  • A
Le ministre des Finances, Bruno Le Maire.
Le ministre des Finances, Bruno Le Maire. © AFP
Partagez sur :
Après la réduction de l'impôt sur le revenu, annoncée par Emmanuel Macron jeudi soir, les ministres de l'Economie et des Comptes publics ont apporté des précisions.

Jeudi soir lors de sa conférence de presse, le chef de l'État Emmanuel Macron a livré une série d'annonces. Parmi elles, la réduction de l'impôt sur le revenu. Vendredi, le ministre de l'Economie et le ministre des Comptes publics ont donné des précisions au sujet du calendrier et de l'étendu de la mesure.

"Adoucir l'entrée dans l'impôt sur le revenu"

"Ma proposition (au Premier ministre Edouard Philippe, ndlr) sera qu'environ 15 millions de foyers fiscaux français puissent être touchés, concernés, par cette baisse d'impôt", a indiqué Bruno Le Maire sur LCI. Comme première mesure, le ministre de l'Economie souhaite "adoucir l'entrée dans l'impôt sur le revenu" qu'il juge actuellement "trop brutale" et "dissuasive" notamment pour les personnes qui reprennent un travail.

Lors d'un séminaire prévu lundi avec le Premier ministre, il proposera également que les cinq milliards d'euros de réduction d'impôt sur le revenu se concentrent "essentiellement" sur la première tranche, "celle à 14% de l'impôt sur le revenu".

 

Entrée en vigueur en 2020

De son côté, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a souligné sur RTL que la baisse de l'impôt entrera en vigueur en janvier 2020, évoquant une réduction d'environ "10%" pour les contribuables concernés.