ARCHIVE EUROPE 1 - Quand Bernadette Chirac parlait du lien entre son époux et la religion

, modifié à
  • A
  • A
bernadette chirac
Bernadette Chirac lors d'un défilé de mode de Christian Dior pendant la Fashion week parisienne, le 6 juillet 2009, à Paris. © EMILIEN CANCET / AFP
Partagez sur :
Bernadette Chirac s'était confiée au micro d'Europe 1, le 15 septembre 2009, jour de la visite du pape Benoît XVI en France. Elle raconte que Jacques Chirac, son mari, n’était pas très porté sur la religion quand elle l’a rencontré. 
ARCHIVES

À l'occasion de la cérémonie à l'église Saint-Sulpice à Paris, lundi, en l'hommage de Jacques Chirac, Europe 1 met au jour une archive datant du 15 septembre 2009, qui en dit long sur le rapport de l'ex-président à la religion. Bernadette Chirac, sa veuve, y raconte notamment qu'il cultivait une certaine distance avec la foi catholique, dans laquelle il avait pourtant été élevé. 

Un grand-père anticlérical et franc-maçon

"Quand nous nous sommes mariés, il n’était pas confirmé. Ça a fait un scandale dans ma famille parce que ce n’était pas tout à fait le même genre de pensée", se souvient Bernadette Chirac. Mais la situation s'est rapidement arrangée, d'après elle. "Ma belle-mère était très croyante et très pratiquante alors on a réparé ça très vite avant le mariage", poursuit-elle. 

Bernadette Chirac explique ce rapport distancié à la religion par la situation familiale de Jacques Chirac. "Son grand-père paternel que je n’ai pas connu était un enseignant qui dirigeait l’école Firmin Marbeau à Brives. Il était anticlérical et franc-maçon", rappelle-t-elle, en ajoutant que ce schéma n'était "pas très souriant pour ma famille quand je me suis fiancée". 

Europe 1
Par Tiffany Fillon