Pièces jaunes : "Brigitte Macron s'est préparée, si elle est interpellée, elle répondra"

, modifié à
  • A
  • A
Brigitte Macron 222x1000 AFP 5:34
Photo d'archive © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Mercredi marque le lancement de la 31ème édition de la collecte des Pièces jaunes. Brigitte Macron, nouvelle marraine qui succède à Bernadette Chirac, lance l'opération depuis le Centre hospitalier régional d'Orléans.
INTERVIEW

Brigitte Macron lance mercredi la 31ème collecte des Pièces jaunes depuis le Centre hospitalier régional (CHR) d'Orléans. L'épouse du chef de l'Etat reprend le flambeau de cette opération caritative après le départ de Bernadette Chirac, qui a œuvré pendant 25 ans. Anne Barrère, secrétaire générale adjointe à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et co-fondatrice de l'opération Pièces jaunes, était sur Europe 1 mercredi matin pour évoquer cette nouvelle collecte. 

Entendu sur europe1 :
Avec Brigitte Macron, nous voulons aller plus loin que l’amélioration, l’accueil et le confort des enfants et des adolescents malades

Et au sujet du passage de flambeau entre Bernadette Chirac et Brigitte Macron, elle ne se fait aucun souci : "Brigitte Macron s’est préparée à ce lancement qui a lieu aujourd’hui au CHR d’Orléans, qui est un des lieux où nous avons financé une maison des familles à hauteur de 320.000 euros".

Dons en baisse

Pour autant, le contexte actuel ne joue pas en la faveur de la première dame française. Le monde médical traverse une crise profonde et d'ampleur. Le statut de Brigitte Macron de femme du chef de l'Etat peut-elle nuire à la collecte ? "Je pense que les gens savent faire la part des choses, nous sommes tous concernés par la maladie", répond Anne Barrère. Qui ajoute : "Et si elle est interpellée, elle répondra ! Quand on a été professeure, on sait ce que c'est de tenir une classe !"

Plus généralement, les associations enregistrent une baisse des dons depuis des années. Tous les dons aux fondations ont baissé de 10 à 15% ces dernières années. L'année passée, la collecte des Pièces jaunes a permis à l'association de lever 1,5 million d'euros. Selon Anne Barrère, "les Français sont attachés à la collecte des Pièces jaunes et madame Chirac a donné toute son aura à cette opération".

Elle conclut : "Aujourd’hui, j’émets les vœux que cette nouvelle première dame nous porte encore plus haut. Il y a beaucoup de choses à faire. Avec Brigitte Macron, nous voulons aller plus loin que l’amélioration, l’accueil et le confort des enfants et des adolescents malades. Nous voulons aussi nous occuper des patients, des soignants et des aidants".

Europe 1
Par Julien Pearce