À Amiens, Emmanuel Macron inaugure la première Maison France Services

  • A
  • A
Emmanuel Macron lors de son arrivée dans la première Maison France Service, à Amiens.
Emmanuel Macron lors de son arrivée dans la première Maison France Service, à Amiens. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron a inauguré vendredi dans un quartier populaire du nord d'Amiens la première Maison France Services, un dispositif créé pour répondre aux demandes des "gilets jaunes" pour les territoires délaissés. Le gouvernement prévoit d'en créer 2.000 d'ici 2022.

Pour montrer son attachement aux services publics de proximité, Emmanuel Macron a inauguré vendredi dans un quartier populaire du nord d'Amiens la première Maison France Services, un dispositif créé pour répondre aux demandes des "gilets jaunes" pour les territoires délaissés. Cet établissement est l'un des 460 qui doivent être labellisés d'ici janvier.

"Un lieu où on va régler vos problèmes"

"Parce que quand on vit dans un quartier pauvre, quand on vit dans l'isolement du très rural comme de l'urbain en difficulté, on veut un lieu où on va régler vos problèmes", a expliqué le chef de l'Etat dans le quartier du Pigeonnier, en visitant "L'Atrium", une mairie de quartier qui regroupe des services municipaux et des services de l'État. Il a profité de cette visite, l'une des étapes de ses deux jours à Amiens, pour effectuer deux longs bains de foule avant et après, où il a été accueilli plutôt avec bienveillance par des résidents qui se pressaient pour des selfies. Quelques-uns l'ont interpellé sur des questions liées au pouvoir d'achat ou sur le prix du fuel.

"Les gens sont sympas ? Vous vous êtes fait agresser ?", a demandé le chef de l'Etat au personnel d'accueil en entrant dans le bâtiment "Non, non, ça va", ont répondu les employés. Il a ensuite interrogé des fonctionnaires. "J'ai vu plein de gens qui disent : je veux du travail. Qu'est-ce que vous faites ?", a-t-il demandé à des représentants de la Mission locale pour l'emploi. "Quand on y mettra en plus les impôts, Pôle emploi, de la culture, et le numérique, ça changera encore plus" la vie des gens, a-t-il déclaré. "Beaucoup de gens ne vont pas dans les lieux où il y a de l'administration, ça fait peur, ce ne sont pas des lieux forcément joyeux. Si on y met de l'association, de la qualité d'accueil, de la culture, on y apporte une autre expérience".

460 Maisons France Services doivent ouvrir leurs portes au 1er janvier 2020 sur les 2.000 que le gouvernement prévoit de créer d'ici 2022, avec des exigences renforcées par rapport aux 1.340 maisons de services au public créées sous François Hollande.