Orange officialise un accord de distribution avec la chaîne Téléfoot

, modifié à
  • A
  • A
Téléfoot doit rentabiliser les sommes colossales déboursées (plus de 800 millions d'euros par an) pour devenir le principal diffuseur de la L1.
Téléfoot doit rentabiliser les sommes colossales déboursées (plus de 800 millions d'euros par an) pour devenir le principal diffuseur de la L1. © AFP
Partagez sur :
Le groupe Mediapro a conclu un accord de distribution de sa chaîne Téléfoot avec Orange, a annoncé l'opérateur français mercredi dans un communiqué. Cet accord intervient juste avant le début de la 3e journée de Ligue 1 programmée en fin de semaine, qui sera notamment marquée par l'affiche PSG-Marseille.

Après les opérateurs de télécommunications SFR, Bouygues Telecom, et Free, le groupe Mediapro a conclu un accord de distribution de sa chaîne Téléfoot avec Orange, a annoncé l'opérateur français mercredi dans un communiqué. Cet accord intervient juste avant le début de la 3e journée de Ligue 1 programmée en fin de semaine, qui sera notamment marquée par l'affiche PSG-Marseille.

"On y travaille et on met le maximum d'énergie pour avoir cet accord parce qu'on veut pouvoir permettre à nos abonnés qui aiment le foot de voir le 'clasico'", avait déclaré mardi Stéphane Richard, PDG d'Orange, après avoir annoncé des "discussions très avancées" avec Mediapro.

Téléfoot vise les 3,5 millions d'abonnés

Premier opérateur fixe en France avec 11,8 millions d'abonnés à ses offres d'internet à domicile, Orange va permettre à Téléfoot "d'élargir fortement" son accessibilité, a indiqué l'opérateur dans son communiqué. Parti de zéro, le nouveau diffuseur principal du championnat de France de football a signé coup sur coup une série d'accords depuis fin juillet avec les autres opérateurs SFR, Bouygues Telecom et Free, ainsi qu'un partenariat avec Netflix.

Ces partenariats avec l'ensemble des opérateurs français sont indispensables au groupe sino-espagnol pour réussir son pari d'atteindre à terme 3,5 millions d'abonnés à Téléfoot, et rentabiliser les sommes colossales qu'il a déboursées (plus de 800 millions d'euros par an) pour devenir le principal diffuseur de la L1.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP