Forte mobilisation pour sauver la chaîne France 4

  • A
  • A
Partagez sur :
La suppression de la chaîne France 4, reportée d'un an à cause de la pandémie de Covid-19, pourrait ne pas avoir lieu. C'est en tout cas le souhait exprimé ce week-end dans "Le journal du dimanche" par plus d'une quarantaine de sénateurs, ainsi que par la patronne de France Télévision Delphine Ernotte.

Disparaîtra ? Disparaîtra pas ? La fin annoncée de la chaîne France 4 semble de plus en plus incertaine. La chaîne de France Télévisions devait arrêter d'émettre en août 2020, en même temps que France Ô. Si la chaîne de l'Outremer n'est plus, France 4 a vu son coup d'arrêt reporté d'un an. La chaîne s'est depuis montrée utile pour diffuser des émissions scolaires pendant les confinements et pour faire perdurer l'émission Culturebox. Et la dernière édition du Journal du dimanche sème le doute quant à la réalité de la suppression en août prochain.

"Ce qui a été précieux pendant le confinement ne le sera-t-il pas après ?"

Une campagne de soutien pour le maintien de France 4 se met en effet en route. L'hebdomadaire publie une tribune, signée par 42 membres de la commission de la culture du Sénat, demandant au gouvernement que perdure la chaîne jeunesse de France Télévision. "Ce qui a été précieux pendant le confinement ne le sera-t-il pas après ?" interrogent-ils.

Autre soutien, celui renouvelé de Delphine Ernotte. La présidente de France Télévisions accorde une interview au Journal du dimanche dans laquelle elle souhaite une nouvelle fois la pérennisation de France 4.

Europe 1
Par Antoine Genton avec Alexis Patri