La réponse cinglante de Patrick Sébastien à son ancienne patronne Delphine Ernotte

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La semaine dernière, la patronne de France Télévisions Delphine Ernotte expliquait, pour la première fois publiquement, les raisons du renvoi de Patrick Sébastien, coupable à ses yeux de ne pas avoir voulu moderniser ses concepts. Des justifications qui n'ont pas plu à l'ancien meneur du "Plus grand cabaret du monde", qui s'est fendu d'une réponse cinglante, sous la forme du vidéo publiée vendredi.

C'est une réponse du berger à la bergère. La semaine dernière, Culture Médias dévoilait en avant-première un extrait de l'interview de la patronne de France Télévisions à Forbes, où elle s'exprimait pour la première fois publiquement sur le renvoi de Patrick Sébastien. L'animateur télé, tenu pour responsable de sa propre éviction, n'a pas goûté cette prise de parole. Il a donc décidé de s'exprimer à son tour, cette fois dans une vidéo piquante postée sur les réseaux sociaux.

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

Une réponse emprunte d'ironie et d'amertume

Dans son interview, Delphine Ernotte expliquait qu'elle souhaitait dépoussiérer les émissions de Patrick Sébastien, à commencer par Le plus grand cabaret du monde, proposition que l’animateur avait refusé. "J'aurais sincèrement préféré qu'il nous dise : 'OK, je comprends. On bosse'. On l'aurait toujours à l'antenne", expliquait-elle. Mais, pour l'animateur, il n'est pas juste de lui faire porter la responsabilité de la fin de leur collaboration. "Quand quelqu'un se fait virer de quelque part, le premier qui est responsable, c'est quand même celui qui le fout à la porte", rappelle-t-il.

Dans la suite de sa vidéo, Patrick Sébastien joue la carte de l'anaphore, en enchaînant des "Je suis responsable" très piquants. "Je suis responsable d'avoir voulu continuer cette émission comme elle était, parce qu'elle faisait plaisir à des millions de gens", ironise-t-il, rappelant au passage de ses bonnes audiences de l'émission. "Je suis responsable, c'est vrai, du Réveillon du 31 décembre où pendant des années on a battu TF1 avec le service public... jusqu'à ce que je m'en aille."

L'animateur donne ensuite sa propre version des faits sur son départ forcé. "Je suis responsable surtout d'avoir fait de la télévision, non pas pour ceux qui la dirigent, mais pour ceux qui la regardent" lance-t-il. "Je suis responsable bien sûr de ne pas avoir ciré les pompes des gens importants. Je suis responsable de ma liberté d'artiste."

"Spectaculaire", enfant de l'héritage Sébastien ?

L'ancien présentateur du Plus grand cabaret du monde profite également de cette vidéo pour donner son avis sur Spectaculaire, la nouvelle émission de France 2 qui semble très inspirée de la sienne. "Je suis responsable aussi de l'héritage, malgré moi", ironise-t-il encore. "Dans la nouvelle que vous allez voir, qui s'appelle Spectaculaire, vous allez retrouver plein de numéros que vous avez déjà vus dans Le plus grand cabaret du monde."

Patrick Sébastien accuse donc a demi-mots France 2 de produire une pâle copie de son ancienne émission. "C'est malgré moi, mais reconnaissez que c'est quand même très généreux de ma part" ajoute-t-il, dans un formule qui semble bien être un nouveau tacle, adressé cette fois au présentateur de Spectaculaire, Jean-Marc Généreux.

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri