Free Ligue 1 Uber Eats revendique près de 500.000 abonnés à son service

  • A
  • A
free
L'opérateur revendique aujourd'hui près de 500.000 abonnés à son service autour des images de la Ligue 1. © Éric Piermont, AFP
Partagez sur :
Annonçant disposer de 500.000 abonnés à son service autour des images de la Ligue 1, Free Ligue 1 Uber Eats dit recenser aujourd’hui plus d’utilisateurs que Téléfoot, la chaîne du groupe espagnol Mediapro, défaillante et en plein conflit avec la Ligue de Football Professionnel.

Alors que Free a lancé en début de saison un service autour des images de la Ligue 1, l'opérateur revendique aujourd'hui près de 500.000 abonnés à ce service, s'inscrivant comme un nouvel acteur du championnat de France. Lors du dernier appel d'offres, en 2018, Free a obtenu, en échange de 50 millions d'euros, la possibilité de diffuser jusqu'à 30 minutes d'images par match. Parmi elles, les buts, les meilleurs actions, les plus beaux arrêts.

L'opérateur, qui a recruté Thomas Thouroude pour animer l'émission "Kick Off", a annoncé que Free Ligue 1 Uber Eats arborait, deux mois après son lancement, près de 500.000 abonnements tous supports confondus. De son côté, Mediapro a annoncé compter environ 600.000 utilisateurs. Une comparaison néanmoins faussée par la gratuité du service de Free pour ses abonnés.

Droits TV acquis jusqu'en 2024

Gratuit depuis son lancement pour plus de visibilité, Free Ligue 1 Uber Eats a passé le pallier des 500.000 lors de la 4ème journée et demeure stable depuis, selon les informations de Challenges (version papier). L'opérateur prévoit toutefois de monétiser son média afin de faire fructifier ses droits TV acquis jusqu’en 2024.

De son côté, Téléfoot, avec ses 600.000 utilisateurs reste loin son objectif de 3,5 millions d’abonnés pour être rentable.

Europe 1
Par Pauline Rouquette