Foot/TV : Julien Bergeaud nommé directeur de la future chaîne française de Mediapro

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La structure espagnole, qui a acheté pour près de 800 millions d'euros par saison les droits de la Ligue 1 pour la période 2020-2024, tient désormais son patron français.

Samedi dernier sur Europe 1, Didier Quillot, le directeur général de la Ligue de football professionnel (LFP), évoquait des annonces imminentes concernant Mediapro. Le groupe de médias sino-espagnol a officialisé mardi la nomination de Julien Bergeaud à la tête de sa future chaîne de télévision française, détentrice de la majorité des droits des Ligue 1 et Ligue 2 pour 2020-2024.

Un grand connaisseur des droits TV

Inconnu du grand public mais professionnel d'expérience dans le monde du sport à la télévision, Julien Bergeaud travaillait depuis 20 ans à Eurosport, où il était directeur des acquisitions, des droits, des programmes pour les chaînes désormais détenues par le groupe américain Discovery. Il connaît donc le dossier des droits TV par cœur. "Le projet de créer LA chaîne du football français est fantastique et je suis très content de me joindre à Mediapro pour relever ce défi", a réagi l'intéressé, cité dans le communiqué de Mediapro.

Mediapro avait créé la surprise en France en achetant en 2018 la majorité des droits pour la période 2020-2024 pour près de 800 millions d'euros, raflant les meilleures affiches au nez et à la barbe de Canal+ qui retransmettait le championnat de France depuis 1984. La chaîne diffusera ainsi neuf matches par journée de Ligue 1 - sur dix - et huit sur dix pour la Ligue 2, le reste des droits revenant à BeIN Sports.

Un an pour lancer une chaîne

Le profil du patron français de Mediapro donne aussi des indications précieuses sur la stratégie des Espagnols, qui pourraient partager une partie de leurs achats, à savoir les matches et les magazines, avec d'autres chaînes ou distributeurs comme Canal+, BeIn Sports ou RMC Sport. Les négociations vont débuter rapidement. Car le temps presse : Mediapro doit également lancer sa propre chaîne ou son propre réseau "à partir de l'été 2020". En moins d'un an, il lui faut donc trouver des locaux, des canaux de diffusion, obtenir le feu vert du CSA, embaucher des journalistes, des techniciens et des consultants.

Cette annonce devrait en tout cas calmer l'agacement grandissant de nombreux présidents de clubs face au silence assourdissant de la future chaîne. C'est moins sûr en ce qui concerne les téléspectateurs… Prix de l'abonnement prévu : 25 euros par mois, rien que pour la Ligue 1.