Que trouve-t-on dans Dr Good Véto, le nouveau magazine sur les animaux de compagnie ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Un nouveau magazine pour tout savoir sur le bien-être et la santé des animaux de compagnie ? C'est le pari du dernier né de la marque Dr Good, avec Dr Good Véto. Le trimestriel consacre son premier numéro à un large dossier sur le surpoids et l'obésité des chiens et des chats. Hélène Gateau, vétérinaire et co-rédatrice en chef du projet raconte sur Europe 1. 

Un foyer sur deux abrite un animal de compagnie, souvent considéré comme un membre de la famille. Pour accompagner les propriétaires de chats et de chiens (ou autre !), un nouveau magazine fait son apparition en kiosque : Dr Good Véto, une déclinaison de la marque des magazines Dr Good, de Michel Cymes. Pour ce projet, il s'est entouré d'Hélène Gateau, vétérinaire et chroniqueuse de l'émission Vivement Dimanche. "On est vraiment sur un magazine avec du fond, avec du contenu, avec des experts vétérinaires interviewés", explique cette dernière sur Europe 1.

Il s'agit "d'un magazine pour les animaux, pour les propriétaires d'animaux domestiques, pour les aider à bien comprendre ce qu'il se passe, toutes les questions par rapport à leurs animaux et qu'ils n'osent pas forcément poser aux vétérinaires parce qu'ils ne sont pas toujours faciles à joindre… On s'est dit qu'il y avait peut-être un créneau", poursuit Michel Cymes au micro Europe 1. Le magazine, d'une centaine de pages, prévu pour être un trimestriel, sera vendu 5,95 euros en kiosque. Une sortie prévue à 360 degrés puisque le magazine est accompagné d'une page Instagram, ainsi que d'une newsletter thématique. 

Un dossier de fond sur l'obésité

Pour ce premier numéro, un dossier de fond de 14 pages est consacré au surpoids et à l'obésité des chiens et des chats. "C'est une vraie maladie, un tiers des chiens et chats sont en surpoids", explique Hélène Gateau. "Et surtout 80% des propriétaires d'animaux en surpoids n'en sont pas conscients."

Au fil des pages, les experts livrent leurs conseils notamment pour déterminer si votre animal a un problème de poids. "On a une grille de lecture pour pouvoir voir si son chien est en surpoids ou obèse. Si vous posez votre main à plat et que vous passez votre doigt sur les articulations de vos doigts, vous les sentez. Si vous sentez ça au niveau des côtes de votre chat ou de votre chien, c'est qu'il est à un poids normal", poursuit la vétérinaire. "Si vous retournez votre main, et que vous continuez à passer votre doigt à cet endroit-là, vous sentez moins les articulations. C'est la sensation qu'on aura sur un animal en surpoids."

Le "langage bébé" pour éveiller son chien 

Le magazine propose également d'autres dossiers à thèmes comme les médecines alternatives pour animaux, des informations insolites comme l'existence de musique spécialement composée pour des chats ou encore des sondages aux résultats surprenants. Selon le dernier réalisé en février 2020, 49% des Français estiment que leur animal de compagnie est plus affectueux que leur conjoint, et 39% plus drôle.

"Bien sûr à chaque fois je mets des bémols, je renvoie vers des vétérinaires, parce que le magazine vient aider les propriétaires de chiens et de chats mais ne remplace pas une consultation", explique la vétérinaire. 

Dans un article, les lecteurs apprendront également que les petits chiens reconnaissent le langage "baby talk", ou langage bébé, c'est-à-dire le fait de parler à son chien comme on pourrait s'adresser à un bébé, avec des mots doux, simples, des intonations de voix différentes d'un langage classique. "Les chiens vont être très sensibles aux intonations aiguës", explique Hélène Gateau. "Dans le langage canin, toutes les intonations aiguës sont associées à du positif, à des relations amicales tandis que les sons graves représentent plutôt la menace, la peur. Il est important pour eux de leur parler sur des tons aiguës. Cela signifie la bienveillance, mais cela va favoriser pour eux l'éveil, la curiosité, l'apprentissage..."

Europe 1
Par Mathilde Durand