Comment M6 a obtenu la confiance d'anciens braqueurs pour un documentaire

  • A
  • A
Partagez sur :
M6 diffuse dimanche soir "Braqueurs", un documentaire sur le parcours d'anciens malfrats qui ont pour point commun de n'avoir jamais tué. La réalisatrice Delphine Cinier et l'ancien braqueur Khaled Miloudi expliquent vendredi dans "Culture Médias" comment ils ont réussi à se faire confiance mutuellement.
INTERVIEW

D'anciens braqueurs qui témoignent à visage découvert. C'est une parole rare que propose M6 avec la diffusion dimanche soir du documentaire Braqueurs, produit par Karine Le Marchand. Sa réalisatrice Delphine Cinier et le participant au film Khaled Miloudi, sorti de prison après avoir été condamné à 30 ans d'incarcération, expliquent vendredi dans Culture Médias comment ce documentaire a été rendu possible.

"Il y a beaucoup de pudeur quand on parle de son passé"

Pour les anciens braqueurs qui ont tourné la page, il fallait avoir confiance dans la réalisatrice pour confier leur parcours et le faire en sachant qu'ils seraient ensuite reconnus. Pour la réalisatrice, qui reconnaît avoir d'abord eu "un peu peur", il fallait s'assurer qu'elle pourrait travailler correctement, et que les témoins seraient sincères. 

C'est ce qui s'est passé, notamment grâce à la confiance qu'a su inspirer Delphine Cinier. "Tout d'abord, ça n'a pas été facile, parce qu'il y a beaucoup de pudeur quand on parle de son passé ou des actes que l'on a commis", confie Khaled Miloudi. "Mais Delphine a réussi à créer une relation de confiance avec nous, et la parole a été plus facile."

Un "pacte" entre réalisatrice et anciens braqueurs

"J'ai voulu témoigner parce que je rejoins l'idée du départ du film qui est qu'il ne faut pas enfermer quelqu'un dans son passé. Je me suis dit 'c'est le moment ou jamais'", poursuit-il. "Je voulais aussi témoigner dans un esprit de transmission, pour les jeunes et les moins jeunes, et aussi pour ceux qui sont encore dedans et qui espèrent aussi une main tendue comme moi, j'ai eu." 

Et cette confiance mutuelle est aussi née d'un pacte passé entre les anciens braqueurs et la réalisatrice. "Le pacte, c'était la sincérité et la loyauté. Et le fait de ne pas les juger", précise la réalisatrice. "J'ai tenu à être dans le personnel, plutôt que d'être dans les faits des braquages. J'ai décidé de privilégier leur parcours, d'être dans l'introspection." Le documentaire Braqueurs est diffusé dimanche soir à 22h30 sur M6.

Europe 1
Par Antoine Genton avec Alexis Patri