Le Téléthon, "cela permet à l'association AFM de collecter le budget d'une année"

  • A
  • A
Partagez sur :
Ce vendredi et jusqu'à demain se tient la 33e édition du Téléthon. Trente heures de mobilisation sur le service public, trente heures pour se montrer généreux. Le producteur Philippe Vilamitjana présente le dispositif de cette année dans Culture Médias au micro de Louise Bernard.

La 33e édition du Téléthon est lancée. Aux manettes de ces deux jours de programmes ininterrompus, Sophie Davant et Nagui, accompagnés du parrain de l’édition 2019 : le comédien Jean-Paul Rouve. C'est à la Cité des sciences à la Villette à Paris que s'installe cette année le programme. "On sera aussi dans toute la France et plus particulièrement dans la ville de Jean-Paul Rouve à Dunkerque", commente Philippe Vilamitjana, le producteur de l'émission, au micro d'Europe 1. "Les Dunkerquois nous ont dit qu'ils allaient faire un carnaval pour le Téléthon, se mobiliser à fond et qu'ils nous réservent même des surprises !"

30h non-stop sur le service public

Il est vrai que France Télévisions ne lésine pas sur les moyens pour mobiliser les Français et le groupe public est d’ailleurs devenu un partenaire indispensable de l’AFM-Téléthon, association qui organise cette gigantesque opération de collecte de dons.

"Un programme de 30h à la télévision, non stop, ça n'existe nulle part au monde de façon aussi régulière", rappelle Philippe Vilamitjana. "C'est un incontournable de la maison, de l'ADN de France télévisions depuis 33 ans. Ce sont des valeurs fortes de générosité, de solidarité, de bienveillance. On estime que c'est grâce à ces 30 heures qu'on arrive à réaliser la plus grande collecte au monde".

85 millions collectés en 2018

Mais est-ce que dans ce contexte de mobilisations sociales les Français se montreront généreux ? Les dons avaient baissé l’an dernier, avec 85 millions d’euros récoltés soit quatre de moins qu’en 2017. Mais selon Philippe Vilamitjana, qu’il pleuve, qu’il neige, ou que ça manifeste, le Téléthon doit avoir lieu ! "Cela permet à l'association, l'AFM, de collecter le budget d'une année, pour la recherche, pour les familles et les enfants, donc il ne peut pas être annulé. On espère cette année que malgré le contexte, on aura le Téléthon le plus protégé pour permettre à ceux qui veulent donner de donner, et à ceux qui veulent regarder de regarder".

Pour faire un don pour aider à la recherche, il suffit de faire le 3637 ou de se rendre sur telethon.fr.

Europe 1
Par Cyril Lacarrière, édité par Séverine Mermilliod