Virus : la Chine relève le bilan à 25 morts et 830 cas

  • A
  • A
25 personnes sont mortes du nouveau coronavirus apparue en Chine à la fin du mois de décembre
25 personnes sont mortes du nouveau coronavirus apparue en Chine à la fin du mois de décembre © STR / AFP
Partagez sur :
Le bilan de l'épidémie apparu en Chine fin décembre continue de grimper. 25 morts et 830 cas ont été décomptés par la Commission nationale de la santé. La métropole de Wuhan a été mise en quarantaine jeudi, alors que l'Organisation mondiale de la santé n'a pas déclaré d'urgence internationale. Un deuxième mort a été recensé hors de la région à l'épicentre de la contagion.  

La Chine a relevé vendredi à 25 morts et 830 cas le bilan de l'épidémie due à un mystérieux virus, a indiqué la Commission nationale de la santé. L'institution a ajouté que les autorités examinaient par ailleurs 1.072 cas suspectés de faire partie de cette épidémie provenant de la ville de Wuhan. Le précédent bilan communiqué jeudi faisait état de 18 morts et plus de 600 cas de contamination avérés, en grande majorité dans la province du Hubei, dont Wuhan est la capitale. 

Le nouveau bilan a été communiqué peu de temps après que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de ne pas déclarer d'urgence internationale face à ce nouveau coronavirus. Sur les 830 cas, 177 sont jugés graves, selon la Commission, tandis que 34 patients "guéris" ont pu quitter l'hôpital.

Un deuxième mort hors épicentre 

Face à la crise, le régime communiste a pris jeudi la décision inédite de mettre de facto en quarantaine la métropole de Wuhan et ses 11 millions d'habitants. D'autres villes de la région sont depuis également coupées du monde, les transports au départ de ces communes étant à l'arrêt. Au total, quelque 20 millions de personnes sont bloquées dans la région.

Vendredi, la Chine a confirmé un deuxième mort du nouveau coronavirus en dehors de la zone à l'épicentre de l'épidémie. Cette personne est décédée dans le Heilongjiang (nord-est), une province frontalière de la Russie, à plus de 1.800 km à vol d'oiseau de Wuhan. Un autre cas avait été annoncé peu auparavant dans le Hebei, la province qui entoure Pékin.