Venezuela : Nicolas Maduro envisage un "déploiement" militaire à la frontière colombienne

  • A
  • A
© MARCELO GARCIA / VENEZUELAN PRESIDENCY / AFP
Partagez sur :
Nicolas Maduro a demandé à son armée de préparer un "plan spécial de déploiement" à la frontière colombienne, longue de 2.200 km.

Bruit de bottes au Venezuela ? Le président Nicolas Maduro a envisagé vendredi un "déploiement" militaire à la frontière avec la Colombie, pays qui s'est dit "déterminé" à faire parvenir l'aide humanitaire au peuple vénézuélien.

Une frontière "inviolable". Lors d'une réunion avec le haut commandement militaire, Nicolas Maduro a demandé à son armée de préparer un "plan spécial de déploiement" à la frontière colombienne, longue de 2.200 km. Il souhaite évaluer "quelles nouvelles forces" sont nécessaires pour que cette frontière "soit inviolable, imbattable, inexpugnable". "Je n'exagère pas. Donald Trump et Ivan Duque ont annoncé à la Maison-Blanche des plans de guerre contre le Venezuela", a ajouté le dirigeant chaviste, en référence à la rencontre des présidents américain et colombien mercredi à Washington.

 

La communauté internationale durcit le ton. Donald Trump avait alors réaffirmé qu'il étudiait "toutes les options" pour régler la crise vénézuélienne, soulignant que Nicolas Maduro commettait "une terrible erreur" en empêchant l'aide humanitaire internationale d'entrer dans le pays en crise. Cette aide représente le point de fixation de la crise vénézuélienne à dimension internationale. À ce sujet, Ivan Duque a durci le ton vendredi à l'égard de Nicolas Maduro en dialoguant avec Juan Guaido, l'opposant vénézuélien reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays.

"Nous serons attentifs à vous assister de manière déterminée afin que l'aide humanitaire arrive au Venezuela", a dit Ivan Duque au chef du Parlement vénézuélien lors d'une visioconférence diffusée en direct sur le réseau social Instagram.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP