Sept Palestiniens tués par des tirs de soldats israéliens

  • A
  • A
Ces affrontements rappellent combien la situation demeure précaire dans et autour de la bande de Gaza.
Ces affrontements rappellent combien la situation demeure précaire dans et autour de la bande de Gaza. © SAID KHATIB / AFP
Partagez sur :
Selon le ministère de la Santé gazaoui, il s'agit de la journée la plus sanglante depuis le 14 mai dernier.

Sept Palestiniens, dont deux garçons de 12 et 14 ans, ont été tués vendredi par des tirs de soldats israéliens lors de manifestations et de heurts à la frontière entre Gaza et Israël, a indiqué le ministère de la Santé dans l'enclave palestinienne.

La journée la plus sanglante depuis le 14 mai. Selon le ministère, il s'agit de la journée la plus sanglante depuis le 14 mai qui avait vu la mort de plus de 60 Palestiniens lors de violences coïncidant avec l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, un motif d'indignation pour les Palestiniens.

Une situation toujours précaire. Après plusieurs semaines de relative accalmie, ces affrontements rappellent combien la situation demeure précaire dans et autour de la bande de Gaza, un territoire palestinien appauvri et reclus dirigé sans partage par le mouvement islamiste Hamas.