Pour Trump, Oprah ne sera pas candidate à la Maison-Blanche

, modifié à
  • A
  • A
Le discours d'Oprah Winfrey lors de la cérémonie des Golden Globes a ravivé les rumeurs sur une candidature à la Maison-Blanche.
Le discours d'Oprah Winfrey lors de la cérémonie des Golden Globes a ravivé les rumeurs sur une candidature à la Maison-Blanche. © AFP
Partagez sur :
Donald Trump évoque régulièrement les "sept années" qui lui restent au pouvoir et son équipe ne fait aucun mystère de sa volonté de se représenter en 2020 pour un second mandat. 

Le président américain Donald Trump a affirmé mardi qu'il aimait bien Oprah Winfrey mais a dit sa conviction qu'elle ne serait pas candidate à la Maison-Blanche.

"Je la connais très bien (...) Je l'aime bien", a affirmé le président américain, interrogé sur les éventuelles ambitions politiques de l'animatrice, actrice et femme d'affaires. "Je ne pense pas qu'elle sera candidate", a-t-il ajouté dans un sourire. Donald Trump évoque régulièrement les "sept années" qui lui restent au pouvoir et son équipe ne fait aucun mystère de sa volonté de se représenter en 2020 pour un second mandat.

Oprah, détentrice de l'empire Winfrey. Le discours d'Oprah Winfrey lors de la cérémonie des Golden Globes dimanche soir a ravivé les rumeurs -anciennes- sur l'éventuelle candidature à la Maison-Blanche de celle qui fut la première présentatrice noire à percer à la télévision et a bâti autour de son nom une véritable marque. Devant un public enthousiaste, elle a fait le lien avec deux héroïnes de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis, Rosa Parks et Recy Taylor, et annoncé l'arrivée d'une "aube nouvelle" pour les femmes et les jeunes filles maltraitées par les hommes. Beaucoup ont vu dans cette déclaration de neuf minutes un tournant dans la vie publique d'Oprah Winfrey, des réactions relayées avec enthousiasme par le tout Hollywood.

>> Retrouvez ici le discours d'Oprah Winfrey aux Golden Globes, le 8 janvier :