Limitation à 80 km/h : en Suisse, ça marche depuis plus de trente ans

, modifié à
  • A
  • A
Suisse 1280
© Fabrice COFFRINI / AFP
Partagez sur :
Alors que cette mesure de sécurité routière, qui devrait être officialisée mardi, suscite la polémique en France, nos voisins helvètes l'appliquent depuis 1984, avec un effet sensible sur la mortalité routière.
REPORTAGE

Le gouvernement va annoncer mardi l’abaissement de la vitesse maximale autorisée sur les routes nationales à 80 km/h au lieu de 90. Une mesure adoptée en Suisse il y a plus de trente ans, où la vitesse a été ramenée de 100 à 80 km/h sur les routes secondaires.

"Des accidents et des morts". À moins de dix kilomètres de Genève et malgré sa portion à deux fois deux voix, la route cantonale de Chancy, l'équivalent de nos nationale, est limité à 80 km/h depuis 1984. "Avant, la route n'était pas limitée, on appelait ça 'le kilomètre lancé'. Les garagistes, avec leurs autos, venaient y faire des essais. Il y a eu des accidents et des morts", se souvient au micro d'Europe 1 Henri, un riverain. "Il y a beaucoup moins d'accidents" désormais, pointe-t-il.

"Une levée de boucliers", mais... Et en effet, de 1983 à 1985, le nombre de tués sur les routes suisses est ainsi passé de 1059 à 833 personnes. Et pourtant, cet abaissement de la vitesse, motivé à l'origine par la lutte contre la pollution, n'a pas tout de suite été bien accepté. "Au départ, il y a eu une vraie levée de boucliers parce que l'argument était fallacieux, mais petit à petit, l'argument de la sécurité routière, qui est venu remplacer celui de l'environnement, a été entendu puisque les deux-tiers des gens qui ont voté à l'époque ont accepté que l'on passe de 100 à 80 km/h", rappelle Yves Gerber, porte-parole du Touring Club Suisse, la principale association d'automobilistes en Suisse.

"Ça a été complètement intégré, on ne se pose plus la question aujourd'hui", ajoute-t-il. "Quand vous passez de 80 à 50 km/h au moment de rentrer dans un petit village, ça se fait de manière beaucoup plus naturelle que de freiner d'un coup quand vous êtes à 90 km/h." Une mesure parmi d'autres, et qui a permis de diminuer par dix la mortalité routière en Suisse depuis le début des années 1980.

Europe 1
Par Rémy Pierre, édité par R.Da.