Xi Jinping appelle Kim Jong Un, en visite à Pékin, à "concrétiser" les avancées du sommet avec Trump

, modifié à
  • A
  • A
Cette nouvelle visite en Chine intervient une semaine après la rencontre historique entre le dictateur nord-coréen et le président américain Donald Trump. (Image d'illustration)
Cette nouvelle visite en Chine intervient une semaine après la rencontre historique entre le dictateur nord-coréen et le président américain Donald Trump. (Image d'illustration) © SOUTH KOREA OUT / REPUBLIC OF KOREA OUT ---EDITORS NOTE--- RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO/KCNA VIA KNS" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS THIS PICTURE WAS MADE AVAILABLE BY A THIRD PARTY. AFP CAN NOT INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, LOCATION, DATE AND CONTENT OF THIS IMAGE. THIS PHOTO IS DISTRIBUTED EXACTLY AS RECEIVED BY AFP.
Partagez sur :
La télévision d'Etat chinoise a diffusé mardi des images du leader nord-coréen, assistant à une cérémonie d'accueil à Pékin.

Kim Jong Un a été accueilli mardi par le président chinois Xi Jinping à Pékin, une semaine après la rencontre historique entre le dirigeant nord-coréen et le président américain Donald Trump, a annoncé la télévision d'Etat chinoise.

Tensions commerciales entre Pékin et Washington. La chaîne CCTV a montré des images de Kim Jong Un et Xi Jinping assistant au Palais du peuple à Pékin à une cérémonie d'accueil menée par une garde d'honneur militaire. Cette visite non annoncée à l'avance survient alors que Pékin est engagé dans une vive escalade avec le même Donald Trump à propos du différend commercial sino-américain, escalade qui a fait baisser mardi les places boursières mondiales.

"Concrétiser" les résultats du sommet de Singapour. Toujours selon la télévision d'Etat chinoise, le président chinois Xi Jinping a appelé mardi la Corée du Nord et les Etats-Unis à "concrétiser" les résultats du récent sommet de Singapour, lors d'une rencontre à Pékin avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. Kim Jong Un a de son côté salué la Chine "pour sa promotion de la dénucléarisation dans la péninsule coréenne, ainsi que pour son rôle important dans la protection de la paix et de la stabilité" dans la région, a rapporté la télévision d'Etat chinoise CCTV.

Une troisième visite. Il s'agit de la troisième visite en Chine du dirigeant nord-coréen en moins de trois mois. Fin mars, il avait effectué dans la capitale chinoise son premier déplacement à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir fin 2011, avant un deuxième voyage en mai dans la ville portuaire de Dalian, dans le nord-est de la Chine. Il s'était à cette occasion entretenu avec Xi Jinping. Les deux hommes ne s'étaient auparavant jamais rencontrés depuis leurs arrivées au pouvoir respectives au début de la décennie. Pyongyang reprochait à son allié d'appliquer les sanctions internationales destinées à convaincre la Corée du Nord d'abandonner son programme nucléaire.