Georges Weah en visite présidentielle en France : "L'éducation est cruciale"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'ancienne star du ballon rond, élu fin décembre à la présidence du Liberia et investi le 22 janvier, a réservé à la France son premier voyage hors du continent africain.

Le président français Emmanuel Macron reçoit mercredi le nouveau président du Liberia George Weah, ex-star du foot, pour un déjeuner de travail à l'Elysée en présence de nombreuses personnalités du monde sportif, et notamment des footballeurs Didier Drogba et Kylian Mbappé.

"C'est ici que j'ai gagné le ballon d'or". Il n'a pas choisi par hasard la destination de son premier déplacement de président hors d'Afrique. "C'est ici que j'ai gagné le ballon d'or. Je suis très fier. Mon fils vit ici", a-t-il expliqué mardi lors d'une conférence organisée au premier jour de sa visite officielle au Conservatoire national des arts et métiers à Paris.

En arrivant dans la capitale française, il a aussi retrouvé l'une des ses sœurs qui vit en France, émue aux larmes de le voir chef d'Etat. Face aux étudiants des arts et métiers, il s'est amusé à raconter qu'aujourd'hui encore, il avait toujours une paire de crampons dans son sac de voyage.

"L'éducation est la clé". Il a également vanté le modèle français et a dit venir chercher des opportunités pour la jeunesse de son pays qui représente 60% des 4,7 millions de Libériens. "L'éducation est cruciale. Nous devons nous assurer que les jeunes vont à l'école (...) encourager les enfants à ne plus traîner dans les rues", a t-il expliqué. "Je n'ai pas eu la chance de faire des études mais après ma carrière je suis retourné à l'école car je savais que l'éducation était la clé. Mais beaucoup de mes amis n'ont pas cette chance et je voudrais être celui qui va changer ça".

Des partenariats, des moyens... Lui qui a grandi dans un bidonville de Monrovia incarne l'espoir et demande de l'aide, des moyens, des projets, des écoles et des partenariats. "Il y a beaucoup de choses à faire", insiste-t-il. C'est justement vers la jeunesse qu'Emmanuel Macron veut axer sa politique africaine. La France a récemment ajouté le Liberia et la Gambie aux 17 pays prioritaires de son aide au développement. Mercredi midi, Georges Weah devrait repartir de l'Elysée avec une première enveloppe d'aides.