Depuis son arrivée à Matignon, Edouard Philippe a régulièrement pris la parole sur le sujet de l'antisémitisme. 1:13
  • Copié
Jean-Rémi Baudot
Dimanche, le ministère de l’Intérieur a publié un bilan relevant une hausse de 27% des actes antisémites en France, un chiffre qui intervient alors que l’on célèbre lundi le 75ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau. Europe 1 suit le Premier ministre Edouard Philippe qui se rend sur place lundi.

A l'occasion du 75ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, Europe 1 est avec le Premier ministre Edouard Philippe, présent sur place lundi. L’occasion pour lui de rappeler sa détermination à lutter contre l’antisémitisme. Depuis son arrivée à Matignon, Edouard Philippe a régulièrement pris la parole sur le sujet, expliquant notamment il y a moins d’un an dans la presse que l'antisémitisme est "très profondément enraciné dans la société française".

Le Premier ministre devrait rappeler, lundi matin en Pologne, que la bataille n’est jamais terminée. "C’est un sujet sur lequel il est très déterminé. Le combat doit continuer", souffle l’un de ses proches. 

"Un devoir de mémoire"

Les commémorations de la libération du camp d’Auschwitz auront lieu avec des lycéens français mais aussi des survivants de la Shoah, qui viendront partager l’horreur qu’ils ont vécue. Pour l’entourage du Premier Ministre, c’est "un devoir de mémoire qui nous invite à une impérieuse vigilance".

Un sujet qui reste plus que jamais d’actualité, sur lequel tout l'exécutif se montre mobilisé. Emmanuel Macron se rendra au même moment au mémorial de la Shoah à Paris, quelques jours après avoir assisté à des cérémonies en Israël.