Covid-19 : en Allemagne, Angela Merkel appelle à de nouvelles restrictions

  • A
  • A
MERKEL 1:35
Angela Merkel est sortie de ses gonds mercredi devant les députés allemands. © TOBIAS SCHWARZ / AFP
Partagez sur :
Bonne élève européenne lors de la première vague au printemps, l’Allemagne éprouve cet hiver de grandes difficultés à faire baisser le nombre d’infections au Covid-19, avec plus de 20.000 nouveaux cas recensés chaque jour. Mercredi, devant les députés, la chancelière Angela Merkel a exhorté les Allemands à réduire leurs contacts. 

La situation face au Covid-19 ne s’améliore pas en Allemagne. 20.000 nouveaux cas sont recensés par jour et mardi le pays a enregistré 590 décès, un record. Signe de la gravité de la situation, Angela Merkel est sortie de ses gonds mercredi devant les députés, fait extrêmement rare. Les Allemands n’avaient encore jamais vu leur chancelière dans cet état.

590 morts enregistrés mardi, un record

Au début de son discours devant le parlement, la chancelière était d’abord calme, posée et pragmatique, comme à son habitude. Puis elle a égrainé froidement les derniers chiffres et, au moment  d’évoquer les 590 morts recensés mardi, l’émotion d’Angela Merkel est montée. "Les chiffres sont là, ils sont trop hauts ! Ce sont des faits, la science est formelle ! Il faut réduire les contacts sociaux. Arrêtez de vous voir !", a-t-elle imploré.

Les écoles bientôt fermées ?

Visiblement débordée, la chancelière allemande a joint les mains comme une prière. Sa voix s’est cassée à plusieurs reprises, notamment quand elle a évoqué les risques autour des fêtes de fin d’année. "Avant Noël, avant de retrouver papi et mamie, il faut réduire au maximum ses contacts pendant une semaine. Nous devrions peut-être encore pousser pour que les vacances ne commencent pas comme prévu le 19 décembre, mais le 16. Qu’est-ce qu’on dira de nous si, au regard de cette épidémie historique, nous n’avons pas été capable de trouver une solution pour ces trois jours ? Surtout si après il n’y a plus jamais Noël avec les grands-parents", a-t-elle continué.

Plusieurs Länder, comme la Saxe, semblent avoir entendu cet appel vibrant et ont annoncé mercredi que les écoles seraient fermées dès la semaine prochaine et jusqu’au 10 janvier. L’Allemagne s'oriente également vers une fermeture des commerces non-essentiels, pendant plusieurs semaines après Noel.

Europe 1
Par Hélène Kohl édité par Léa Leostic