Coronavirus : plus de 2.600 morts et 78.000 contaminations selon le dernier bilan mondial

, modifié à
  • A
  • A
Selon un dernier bilan, la Chine a fait état dimanche de plus de 77.000 cas de contamination sur son territoire, principalement dans la province du Hubei, foyer de l'épidémie.
Selon un dernier bilan, la Chine a fait état dimanche de plus de 77.000 cas de contamination sur son territoire, principalement dans la province du Hubei, foyer de l'épidémie. © AFP
Partagez sur :
Le dernier bilan du coronavirus fait état de 2.618 morts et de plus de 78.000 contaminations selon les autorités sanitaires à travers le monde. Si l'essentiel des contaminations et décès imputés au nouveau coronavirus, apparu en décembre au Hubei, restent concentrés en Chine, l'épidémie gagne en ampleur à travers le monde.

Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale a atteint lundi 2.592 morts en Chine continentale après l'annonce de 150 décès supplémentaires, ont annoncé les autorités sanitaires, tout en faisant état d'une décrue du nombre de nouvelles contaminations. Tous ces nouveaux décès sauf un sont survenus dans la province centrale du Hubei, berceau du nouveau coronavirus et épicentre de l'épidémie. 

Le nombre de décès enregistrés sur les 24 dernières heures marque une aggravation après le bilan quotidien de 97 morts annoncé dimanche. La Commission nationale de la Santé a par ailleurs fait état lundi de 409 nouveaux cas confirmés de contamination sur 24 heures, tous sauf 11 enregistrés au Hubei.

Le chiffre représente une décrue importante après les presque 650 nouvelles contaminations annoncées dimanche, et porte à plus de 77.000 le nombre de personnes infectées en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao).
De nombreuses provinces ont indiqué pour plusieurs jours consécutifs n'avoir découvert aucun nouveau cas de contagion sur leur territoire.

Les voisins de l'Iran se préparent

Si l'essentiel des contaminations et décès imputés au nouveau coronavirus, apparu en décembre au Hubei, restent concentrés en Chine, l'épidémie gagne en ampleur à travers le monde. Quelque 1.500 contaminations et 26 décès ont été recensées hors de Chine continentale dans plus de 25 pays et territoires, et l'apparition de nouveaux foyers de contagion en Europe et au Moyen-Orient alimente l'inquiétude.

Préoccupés par la propagation du virus en Iran (une quarantaine de cas de contamination et huit décès), plusieurs Etats voisins (le Pakistan, la Turquie et l'Afghanistan) ont fermé leur frontière ou restreint les échanges avec la République islamique.

Quatre décès sur le sol européen depuis le début de l'épidémie

En Italie, une femme âgée, atteinte d'un cancer et qui avait contracté le coronavirus, est morte dimanche, ce qui porte à trois le nombre de décès dans le pays qui compte au moins 149 personnes contaminées. De vastes mesures de confinement ont été imposées dans le nord de l'Italie. C'est le quatrième décès en Europe, après la mort d'un touriste chinois le samedi 15 février en France.

En Corée du Sud (763 contaminations et sept morts), le nombre de cas a bondi ces derniers jours, notamment dans la ville de Daegu (sud-est), où des centaines de fidèles d'une secte chrétienne ont été contaminés. Les autorités chinoises avaient créé ces deux dernières semaines une certaine confusion sur les bilans des contaminations et des décès en Chine en modifiant à plusieurs reprises leurs méthodes de comptage.