Coronavirus : l’ONU appelle à libérer des détenus pour éviter “des ravages” en prison

  • A
  • A
Le coronavirus risque de faire "des ravages" en prison selon l'ONU.
Le coronavirus risque de faire "des ravages" en prison selon l'ONU. © CGLPL
Partagez sur :
Face à la pandémie de nouveau coronavirus, l'ONU a appelé à la libération de détenus, âgés ou malades, pour éviter une hécatombe dans des prisons souvent surpeuplées. En France, un détenu est déjà décédé.

La Haut-Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU Michelle Bachelet a appelé mercredi à la libération urgente de détenus à travers le monde pour éviter que la pandémie de Covid-19 ne fasse des "ravages" dans les prisons souvent surpeuplées.

 

La Haut-Commissaire exhorte "les gouvernements et les autorités compétentes à travailler rapidement pour réduire le nombre de personnes en détention", en libérant par exemple "les détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible".