Coronavirus : aucun nouveau décès en Irlande, pour la première fois depuis le 21 mars

  • A
  • A
Aucun nouveau décès dû au coronavirus n'a été enregistré en Irlande lundi.
Aucun nouveau décès dû au coronavirus n'a été enregistré en Irlande lundi. © AFP PHOTO /CENTERS FOR DISEASE CONTROL AND PREVENTION/ALISSA ECKERT/HANDOUT
Partagez sur :
L'Irlande n'a pas enregistré de nouveau décès en lien avec l'épidémie de coronavirus lundi. Il s'agit d'une première depuis le 21 mars dans le pays, qui dénombre 1.606 morts à cause du Covid-19. La nouvelle doit toutefois être prise avec prudence, car le délai du recensement a pu être accru après le week-end.

L'Irlande n'a enregistré aucun nouveau décès dû au nouveau coronavirus lundi, selon le ministère de la Santé, une première depuis le 21 mars. "Lors des dernières 24 heures, aucun nouveau décès ne nous a été signalé", a déclaré lors d'une conférence de presse le médecin chef Tony Holohan. L'Irlande déplore 1.606 décès selon le denier bilan révisé, pour une population de 4,9 millions d'habitants. Sur Twitter, le Premier ministre Leo Varadkar a salué "un jour d'espoir", "nous vaincrons".

Peut-être un effet post-week-end

Le médecin-chef a souligné que l'absence de nouveau décès pourrait être dû au délai du recensement durant le week-end, néanmoins cette nouvelle s'inscrit "dans une "tendance continue" de réduction du nombre de morts. Le pays compte 24.698 cas positifs (+59), selon le dernier bilan officiel publié lundi.

Les chiffres "au cours de la dernière semaine indiquent que nous avons supprimé le Covid-19", a-t-il ajouté, "il faudra une semaine supplémentaire pour voir l'incidence qui pourrait résulter de l'assouplissement des mesures".

Assouplissement du confinement

L'Irlande a commencé il y a une semaine à assouplir les mesures de confinement instaurées fin mars, en autorisant le réouverture de certains magasins comme les jardineries, ainsi que le retour au travail des salariés qui exercent leur profession à l'extérieur.

Les voyageurs arrivant dans le pays seront légalement tenus à partir de jeudi d'informer les autorités de l'endroit où ils observeront leurs 14 jours de quarantaine, que le gouvernement réfléchit à rendre obligatoire.