Chute du califat de Daech : "Un danger majeur pour notre pays est éliminé", se félicite Emmanuel Macron

, modifié à
  • A
  • A
© DELIL SOULEIMAN / AFP
Partagez sur :
Le "califat" autoproclamé du groupe État islamique (EI) a été totalement éliminé après la conquête par une force arabo-kurde soutenue par les États-Unis du dernier territoire tenu par les djihadistes.

Le président Emmanuel Macron a salué samedi la chute du califat autoproclamé du groupe djihadiste Etat islamique (EI) en jugeant qu'un "danger majeur pour notre pays" avait été "éliminé".

"La menace demeure et la lutte contre les groupes terroristes doit continuer", poursuit le chef de l'Etat dans deux tweets postés en hommage à la coalition internationale, après l'annonce de la conquête en Syrie du dernier bastion de l'organisation jihadiste la plus redoutée au monde.

 

Theresa May salue une "étape historique"

La Première ministre britannique Theresa May a salué samedi la chute du califat autoproclamé du groupe Etat islamique (EI) comme une "étape historique" dans l'offensive contre le groupe jihadiste, appelant à poursuivre le combat à son encontre. "Je salue le travail inlassable et le courage extraordinaire des forces britanniques et de nos partenaires de la Coalition internationale qui ont combattu Daech en Syrie et en Irak", a-t-elle déclaré dans un communiqué. "La libération du dernier territoire détenu par Daech est une étape historique qui n'aurait pas été possible sans leur engagement, leur professionnalisme et leur courage", a-t-elle ajouté.