Brésil : Lula se pose en "soldat qui ne se reposera pas tant que Bolsonaro ne sera pas vaincu"

  • A
  • A
1:08
© Miguel SCHINCARIOL / AFP
Partagez sur :
Dans une interview exclusive accordée à "Paris Match", l’ancien président du Brésil affirme envisager sérieusement être candidat à un nouveau mandat en 2022. Débarrassé de ses ennuis judiciaires, Lula se présentera sans hésiter s’il est le mieux placé pour l’emporter face à l’actuel dirigeant d’extrême droite.

En 2022, le Brésil connaitra lui aussi une élection présidentielle. Et elle pourrait bien mettre aux prises Lula, président de la nation auriverde de 2003 à 2011, à l’actuel titulaire du poste, le populiste Jair Bolsonaro. C’est en tout cas que confie l’ex-chef de l’Etat dans une interview exclusive accordée à Paris Match, et dont Europe 1 diffuse un extrait.

La motivation première de Lula, c’est de redresser un pays ravagé par l’épidémie de Covid, que l’actuel président brésilien, par scepticisme, a laissé exploser. "Je veux prendre le rôle d'un soldat qui ne se reposera pas une minute tant que Bolsonaro ne sera pas vaincu", lance-t-il face à la journaliste Manon Quérouil.

"Je n’hésiterai pas"

Mais Lula assure pourtant n’avoir pas pris de décision définitive. "Le fait d'être candidat ou non dépend des circonstances", explique-t-il. "Je dis toujours que je n'ai pas nécessairement besoin d'être candidat. J'ai déjà été candidat. J'ai déjà été un bon président pour ce pays. Mais si au moment où je dois me décider, le contexte fait que je suis le candidat qui peut gagner les élections, je n'hésiterai pas, étant en bonne santé, à être candidat à la présidence", martèle celui qui a été déclaré guéri d’un cancer du larynx en 2012.

Sa candidature n’est donc pas tout à fait officielle, mais la motivation de Lula ne fait aucun doute. De là à l’imaginer président en 2022 ? "C'est possible, c'est possible", sourit-il. "Il suffit juste de demander au peuple brésilien."

Europe 1
Par Rémi Duchemin