Aux Etats-Unis, "Obamacare" résiste au travail de sape de Trump

, modifié à
  • A
  • A
En 2017, 9,1% de la population américaine vivait sans couverture maladie, un chiffre stable depuis 2015. Image d'illustration.
En 2017, 9,1% de la population américaine vivait sans couverture maladie, un chiffre stable depuis 2015. Image d'illustration. © JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Depuis 2015, le nombre d'Américains vivant sans couverture maladie est resté stable, selon des statistiques officielles. 

Le nombre de personnes bénéficiant d'une assurance maladie aux Etats-Unis grâce à la réforme du système de santé de Barack Obama est resté stable en 2017, selon de nouvelles statistiques publiées mardi.

Des chiffres stables... En 2017, 9,1% de la population américaine vivait sans couverture maladie, selon l'enquête du Centre national de statistiques de santé (NCHS), contre 9% en 2016, un écart jugé non significatif par les statisticiens. Soit environ 29,3 millions d'habitants.

... depuis 2015. Les gains engrangés par la loi emblématique du président démocrate sont historiques : il y avait 16% de gens sans assurance en 2010, quand "Obamacare" a été adoptée. Mais ces progrès marquent clairement le pas depuis 2015, le nombre de personnes sans assurance restant au même niveau depuis trois ans.

Dans le viseur du Congrès. Le Congrès a échoué à abroger cette réforme, mais l'administration de Donald Trump actionne depuis un an tous les leviers possibles pour saper en particulier le système créé par "Obamacare" pour permettre aux gens de souscrire, sur un portail internet et avec l'aide de crédits d'impôts, des couvertures maladie individuelles sur le marché privé. Par exemple, l'administration a coupé les fonds de promotion qui encourageaient les gens à s'assurer de cette façon.