Etats-Unis : Atlanta s'embrase après la mort d'un jeune Noir, causée par la police

  • A
  • A
Des manifestations ont eu lieu après la mort de Raychard Brooks. Atlanta manifestait déjà après la mort de George Floyd. Image d'illustration 1:22
Des manifestations ont eu lieu après la mort de Raychard Brooks. Atlanta manifestait déjà après la mort de George Floyd. Image d'illustration © Elijah Nouvelage / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Partagez sur :
Raychard Brooks, 27 ans, est décédé suite à une blessure par balle lors d'une tentative d'interpellation par la police d'Atlanta. La cheffe de la police a démissionné, mais cela n'a pas empêché des manifestations samedi soir dans la ville, quelques semaines après la mort de George Floyd.

Après Minneapolis, Atlanta ? La ville s'embrase après la mort d'un jeune Noir, blessé mortellement lors de son interpellation par la police. Raychard Brooks, 27 ans, est mort vendredi soir des suites de ses blessures, après le tir d'un fonctionnaire de police. Dans le contexte de la mort récente de George Floyd, la démission dans la foulée de la cheffe de la police de la ville n'a pas suffit à empêcher la colère de monter et des manifestations ont eu lieu dans la nuit de samedi.

"En Georgie, un Taser n'est pas une arme mortelle"

Tout commence sur le parking d’un fast-food Wendy's. Selon un rapport officiel, Rayshard Brooks s'endort, alcoolisé, au volant de sa voiture dans la file d’attente et la police est appelée pour le déloger. Rayshard Brooks, résiste, vole le Taser d’un des agents et s’enfuit. Il est poursuivi et finit par pointer le taser sur un officier de police, qui lui tire dessus. L'homme décède à l’hôpital.

Chris Stewart, un avocat agissant au nom de la famille a condamné cet usage disproportionné de la force. "En Géorgie, un Taser n'est pas une arme mortelle, c'est la loi. Il y avait d'autres options que de lui tirer dans le dos". Rayshard Brooks était père de quatre enfants, a-t-il ajouté. Il avait célébré le jour même le huitième anniversaire de sa fille. "Des renforts allaient arriver, deux minutes plus tard je crois. Il aurait été facile de l'encercler et de l'arrêter. N'aviez-vous pas d'autre choix que de le tuer ?" a-t-il demandé.

Le restaurant incendié pas des manifestants

À peine quelques heures après, la cheffe de la police, Erika Shields, en poste depuis plus de 20 ans, a démissionné comme l'a annoncé la maire d'Atlanta, Keisha Lance Bottoms, à la télévision américaine. "Je ne crois pas que ce recours à la force mortelle était justifié. Erika Shields a présenté sa démission immédiate de son poste de chef de police pour que notre ville puisse avancer en urgence et reconstruire la confiance dont la population a désespérément besoin." 

À la demande de la maire, le policier responsable du tir mortel a aussi été renvoyé de la police d’Atlanta. Un deuxième agent est également écarté, dans l’espoir d’apaiser les protestations. Cette nuit une centaine de manifestants ont bloqué une autoroute et incendié le restaurant devant lequel Rayshard Brooks a été abattu.

Europe 1
Par Joanna Chabas édité par Guilhem Dedoyard