Caramélisée, légère et historique : trois choses à savoir sur la "Porter", bière brune britannique

  • A
  • A
Anne-Laure Pham nous parle d'une bière brune à l'accent brit'. 2:14
Anne-Laure Pham nous parle d'une bière brune à l'accent brit'. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Colorée, presque opaque et avec un goût de cacao. Il ne s’agit pas d’une Guiness irlandaise mais d’une belle anglaise : la Porter. Notre chroniqueuse culinaire Anne-Laure Pham raconte son histoire.

Pour rester en accord avec les plats réconfortants d’hiver comme le welsh, quoi de mieux qu’une bonne bière ? On a tendance à croire que toutes les brunes se ressemblent, mais en réalité les goûts et styles sont très différents d’une mousse à l’autre. Anne-Laure Pham, chroniqueuse dans l'émission La table des bons vivants, sur Europe 1, nous livre quelques clés. 

La première bière à avoir vieilli en brasserie

La Porter est une bière brune plutôt méconnue. Son goût est assez semblable à celui d’un Stout, caractérisé par un fort arôme de café ou de cacao. Accent brit’, tavernes obscures et flots obscurs de la Tamise… la Porter vient d’Angleterre. Créée dans le Londres du XVIIe siècle, elle est la première bière à avoir vieilli en brasserie et pas dans les sous-sols des pubs.

Une teneur en alcool relativement faible

Le nom "Porter" fait référence aux hommes qui étaient autorisés à porter les marchandises dans la ville à bord de leurs bateaux. Ils avaient la réputation de boire cette bière en quantité, au point qu’elle constituait pour eux un moyen de subsistance.

Le goût caramélisé, épicé - presque cacaoté – est dû à la torréfaction de l’orge. La teneur en alcool est quant à elle relativement faible : 5,9%. Elle est faite par Page24 en collaboration avec la brasserie anglaise Twickenham.

Europe 1
Par Anne-Laure Pham édité par Antoine Cuny-Le Callet